Education : le Syndicat des enseignants trouve les examens de fin d’année « pas crédibles »

Education : le Syndicat des enseignants trouve les examens de fin d’année « pas crédibles »

Les membres du Syndicat des enseignants du Tchad (SET) pour la commune de N’Djamena se sont réunis en assemblée générale ce 2 juillet 2018 à l’Ecole du centre.

 Les enseignants décident de poursuivre la grève jusqu’à satisfaction et boycottent l’organisation des examens de fin d’année. Pour eux, il faut décaler les dates de l’organisation de ces examens. En dépit de cette suggestion, le gouvernement a déjà organisé le concours d’entrée dans les lycées techniques, et depuis ce 2 juillet les élèves des classes de 3ème composent le brevet d’enseignement fondamental.

Les membres du Syndicat des enseignants du Tchad sont divisés quant au fait d’organiser ou pas les examens de fin d’année. D’aucuns trouvent que l’avenir des enfants est en jeu et qu’il faut tenir les examens, d’autres pensent que les élèves n’ont pas reçu tous les enseignements nécessaires pour être examinés.

Selon le secrétaire général du SET pour la commune de N’Djamena, Ngartoidé Blaise, « il y a une crise de confiance dans la tête des militants du SET ». Il affirme que son organisation n’est pas divisée et le problème de dissidence va trouver solution. Pour le moment les examens se déroulent sans les enseignants.

Laisser un commentaire