Education : le gouvernement compte organiser les examens de fin d’année sans les enseignants ?

Education : le gouvernement compte organiser les examens de fin d’année sans les enseignants ?

Année blanche ou non ? Ce qui est sûr, l’année scolaire 2017-2018 est synonyme de mauvais souvenir pour les élèves tchadiens. Déjà au début de l’année scolaire, une grève de deux mois a perturbé le bon déroulement des cours. Ce qui a amené le gouvernement à revoir sa feuille de route pour l’éducation afin de sauver l’année. Mais là encore, la grève déclenchée par les syndicalistes mi-mai a bouleversé le programme proposé par le gouvernement.

Malgré l’arrêt des cours en cette fin d’année, le gouvernement a adopté le calendrier des examens au Tchad. Pour les responsables en charges de l’éducation, avec ou sans enseignants, les examens vont avoir lieu. Le programme est établi comme suit : les concours d’entrée dans les écoles techniques sont prévus pour le 29 juin 2018, les premières épreuves écrites du baccalauréat se dérouleront sur une semaine à partir du 16 au 21 juillet 2018. La deuxième série des épreuves écrites s’étalera sur deux jours (21 au 22 août) et les résultats une semaine plus tard (29 août).

Face à cette attitude du gouvernement, les enseignants crient au sabotage. Selon eux,  ce sont les enfants les plus démunis qui payent le prix de ces grèves à répétition. Il reste à savoir si les enseignants vont se laisser faire quant à l’organisation de ces examens.

Laisser un commentaire