Education : « l’anglais permet de voir plus loin et plus large », Ahmed Doungous Ahmed

0
4

Des élèves venus de différents établissements de la capitale et aussi d’autres  jeunes sont sensibilisés sur l’importance du volontariat, de l’anglais dans le monde des affaires et l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD).

C’est à travers une activité dénommée en anglais «Youth Civic Engagement & Leadership Summit », qui est une rencontre sur l’engagement civique, de volontariat de la jeunesse tchadienne, organisé le lundi 14 janvier 2018. Ces jeunes sont sensibilisés sur les grand défis de l’heure à savoir l’atteinte des ODD, le volontariat et l’apprentissage de l’anglais. Les plus jeunes ont plus besoin de l’anglais que quiconque. La langue de Shakespeare est un outil nécessaire qui permet aux jeunes non seulement d’entreprendre mais aussi de conquérir le monde. « Tant que nous ne comprenons pas l’anglais nous restons toujours pauvres » instruit Ahmed Doungous Ahmed, expert en consulting et coaching. Pour preuve, même les intervenants et les encadreurs n’ont entretenu les jeunes tout au long de la rencontre qu’en anglais.

« J’aimerais être un leader pour développer le pays », dixit Mabrouka Khassim, élève au lycée d’Amtoukoui. Outre, la rencontre a aussi mis l’accent sur l’autonomisation de la femme et  l‘importance du travail en équipe entre autres. « Nous voulons offrir la possibilité  aux jeunes de saisir les opportunités et d’être compétitifs sur le plan international » souligne Nassour Kendy,  président de Al-mouna English Club.

Organisé par Al-mouna English Club et l’Association des Anglophones du Tchad, le Youth Civic Engagement & Leadership Summit est à sa première édition. « L’anglais permet de communiquer certes mais aussi permet de voir plus loin et plus large car c’est la langue des meilleurs » affirme Ahmed Doungous Ahmed aux jeunes.

Leave a Reply