Bac 2018: Les premières épreuves se sont achevées sans incident

Bac 2018: Les premières épreuves se sont achevées sans incident

La première série des épreuves écrites du baccalauréat 2018  a commencé ce 16 juillet 2018 dans 94 centres sur l’ensemble du territoire national. N’Djamena accueille plus de 33 000 candidats. Le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, David Houdeingar a fait le tour de quelques centres pour s’enquérir de l’effectivité du déroulement des épreuves.

Le centre du Lycée d’enseignement technique commercial de N’Djamena a eu l’honneur d’être désigné pour le lancement des épreuves. Les épreuves ont commencé dans tous les centres de N’Djamena à l’heure indiquée. Même, si, certains candidats ont accusé des retards à cause de la pluie qui s’est abattue à N’Djamena tôt le matin. La délégation du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation s’est rendue aussi dans les centres du Lycée Sacre Cœur et du Lycée de la Liberté.

Le baccalauréat 2018 est le dernier examen que le gouvernement organise alors que le Syndicat des enseignants du Tchad observe une grève depuis le mois de mai. Les grévistes qui au début disent ne pas prêts pour participer à l’organisation notamment, à la surveillance et à la correction, sont présents dans les différents centres. Plusieurs d’entre eux sont des présidents de centre et quasi-totalité des surveillants sont des enseignants membres du SET.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :