Bac 2018 : « Les frais d’inscriptions sont de 5000 FCFA pour les candidats officiels et 15 000 FCFA pour les libres »

Bac 2018 : « Les frais d’inscriptions sont de 5000 FCFA pour les candidats officiels et 15 000 FCFA pour les libres »

Commencé depuis le 5 avril dernier, l’enrôlement biométrique des candidats au baccalauréat de l’année en cours se poursuit. Prévue pour 10 jours, cette opération préalable et déterminante pour les prochaines phases, se déroule dans 12 centres à N’Djamena. Pour en savoir plus sur le déroulement et les avancées, Abakar Mahamat Hassaballah, chef de service des examens et concours de l’ONECS et coordonnateur de l’enrôlement biométrique a accordé une interview à votre site Tchadinfos.

Tchadinfos : comment se déroule l’enrôlement biométrique des candidats au baccalauréat 2018 ?

Abakar Mahamat Hassaballah : On a commencé l’enrôlement le jeudi 5 avril au Lycée de la Liberté. On a une capacité d’enrôlement de plus de 5 000 candidats par jour, si les conditions sont réunies bien sûr. Vous l’avez surement constaté, il y a certains établissements qui viennent avec des dossiers incomplets et c’est ce qui nous freine un peu. On a prévu pas moins de 3600 candidats par jour. Là où je suis en train de vous parler [12h55], il y a un seul établissement, Lycée Hérédité qui passe. Les 20 autres établissements sont déjà passés.

Vous faites combien de centre par jour et quelle est la composition de votre équipe ?

On ne parle pas en termes de centre mais on a fait des regroupements de lycée.  Donc c’est en termes d’effectif et ça dépend d’un centre d’enrôlement à un autre. On a au total 12 centres d’enrôlement et nous les avons repartis sur dix jours. Donc, il y a des jours où on divise notre équipe en deux et il y a des jours où nous gardons une équipe comme aujourd’hui dans ce centre. Cette année, j’ai mobilisé 18 postes donc 18 operateurs, on a quatre chefs d’équipe et quatre agents d’appui.

N’est-ce pas contraignant de commencer l’enrôlement maintenant alors que les établissements publics sortent de la grève et que certains établissements privés sont en congé de Pâques?

Ce n’est pas un problème, les candidats en question ou les responsables d’établissements savent que les élèves qui sont en terminale préparent le bac. Les cours ont commencé depuis octobre, ils ont quand même eu le temps suffisant pour se préparer. Normalement, l’enrôlement biométrique devrait commencer en janvier malheureusement, la grève a tout basculé.  Ils ont eu tout le temps nécessaire pour préparer ça.

A combien s’élèvent les frais d’inscription ?

Les frais d’inscriptions sont à 5000 FCFA pour les candidats officiels au bac. Les candidats libres s’inscrivent directement à l’ONECS à 15 000 FCFA. A l’époque les candidats libres payaient 41 000 FCFA et on a baissé pour donner l’accès aux candidats. Les candidats ne doivent pas attendre la dernière minute pour payer.

Comment l’ONECS récupère les frais d’inscriptions ?

Après l’enrôlement, on va leur livrer les listes provisoires. Les proviseurs vont encore vérifier et corriger s’il n’y a pas d’erreurs avant de leur demander d’aller verser les fonds dans le compte de L’ONECS qui est dans une banque. Nous viendrons avec des reçus et nous leur délivrerons des quittances. Ce n’est pas de manière automatique que les candidats vont nous verser l’argent.

Notre entretien pris fin à 13h00. En quittant les lieux, les élèves du lycée Hérédité étaient toujours en file indienne dans l’attente de leur tour. En effet il ne reste plus que cinq jours pour se faire enrôler avant les prochaines phases de vérification des noms sur les listes et le retrait des cartes biométriques.

Laisser un commentaire