Éducation : une causerie-débat organisée sur le maintien des filles à l’école

0
141

Dans le cadre du projet “promotion de l’insertion et du maintien des filles à l’école “, women of science initiative in chad a animé une causerie-débat sur le maintien des filles à l’école, le vendredi 20 janvier 2023 au lycée Félix Eboué. La causerie a réuni les élèves et responsables de plusieurs lycées de la place.

L’objectif de cet échange est de créer un lien entre lesdits établissements, exposer leurs défis en matière de scolarisation et de maintien des filles à l’école, proposer des actions concrètes à réaliser et ressortir des points prioritaires afin de concevoir un plan stratégique de réponse efficace et adapté aux besoins de chaque établissement. La séance a été animée par les animateurs du projet.

Selon Fatimé Koutou, proviseure du lycée féminin, Au Tchad, la promotion et le maintien des filles à l’école pose un sérieux problème, car, de l’école primaire jusqu’au secondaire et à l’université, le taux des filles est vraiment faible par rapport aux garçons. Cela s’explique par plusieurs phénomènes qui entravent l’éducation de la fille.

” Au Tchad, par exemple, sur 100 filles inscrites à l’école primaire, nous avons seulement 20 qui arrivent à l’université. Nous devons promouvoir l’éducation des filles, car éduquer une femme s’est éduqué toute une nation “, souligne Fatimé koutou.

Aïssatou Massaleh, censeure, affirme que, la gestion du cycle menstruel et la pauvreté sont les premières causes du faible tôt de maintien des filles à l’école. ” Il faut créer des centres d’écoute dans les écoles pour faire le suivi des filles et les accompagner jusqu’à l’université “, conclut-t-elle.

Laisser un commentaire