Dimanche 9 mai 2021

UBA affiche une croissance remarquable à 2 chiffres sur la plupart de ses principaux segments de revenus

COMMUNIQUEUBA démarre l’année 2021 en force, avec une croissance de son bénéfice après impôt de 27 % et un rendement moyen du capital de 20,5 %

L’institution financière panafricaine, United Bank for Africa (UBA) Plc, a publié ses résultats non audités du 1er trimestre clos le 31 mars 2021, affichant une croissance remarquable à deux chiffres sur la plupart de ses principaux segments de revenus.

La banque a su tirer parti d’une croissance modérée des revenus d’intérêts et des revenus autres que d’intérêts, ainsi qu’une efficacité améliorée, pour réaliser une croissance exceptionnelle de 24 % en glissement annuel du bénéfice avant impôt au cours des trois premiers mois de l’exercice 2021, soit 40,6 milliards de nairas, contre 32,7 milliards de nairas enregistrés au premier trimestre de 2020.

Le bénéfice après impôt a également augmenté de 26,8 %, passant de 30,1 milliards de nairas en mars 2020 à 38,2 milliards de nairas au cours de la période sous revue. Il convient de noter qu’UBA a de nouveau maintenu sa forte rentabilité en enregistrant un rendement annualisé de 20,5 % sur les fonds propres moyens (RoAE), contre 19,9 % pour la même période de 2020.

Grâce à la croissance des revenus d’intérêts en glissement annuel, le groupe UBA a réalisé une autre croissance extraordinaire de 5,5 % des revenus bruts par rapport à l’année précédente, pour s’établir à 155,4 milliards nairas pour la période de trois mois se terminant en mars 2021, comparés aux 147,2 milliards nairas enregistrés au cours des trois premiers mois de l’année dernière 2020. 

Le total des actifs de la banque a progressé de 2,5 % pour atteindre 7,9 trillions de nairas au cours de la période concernée, par rapport aux 7,7 trillions de nairas enregistrés à la fin de l’exercice 2020, tandis que les fonds propres s’établissent à 762,4 milliards de nairas, soit une hausse de 5,3 %, contre 724,1 milliards de nairas de l’exercice 2020.

Le Directeur général du Groupe d’United Bank for Africa (UBA) Plc, M. Kennedy Uzoka, s’est félicité de cette performance de la banque au premier trimestre 2021, déclarant que le résultat reflète la capacité d’UBA à augmenter durablement ses bénéfices, même dans un environnement macroéconomique très incertain.

Il a ajouté que les solides positions de capital et de liquidité ont renforcé la position de la banque alors qu’elle continue à appuyer ses clients à travers divers secteurs et marchés, tout en adoptant des pratiques prudentes de gestion des risques.

“Ces résultats remarquables du premier trimestre 2021 reflètent la capacité de notre entreprise à accroître durablement ses bénéfices, même dans un environnement macroéconomique très instable. Nous demeurons optimistes quant aux perspectives macroéconomiques des pays dans lesquels nous sommes implantés, d’autant plus que la campagne de vaccination contre la COVID-19 s’accentue sur le plan mondial, tandis que les prix des matières premières et les devises continuent de se stabiliser. Grâce à la solidité de notre capital et de nos liquidités, nous sommes en mesure de continuer à soutenir nos clients dans plusieurs secteurs et sur divers marchés, en nous appuyant sur des pratiques prudentes de gestion des risques”, a commenté le Directeur général du Groupe UBA.

M. Uzoka a souligné les efforts de la banque visant à exécuter avec diligence ses priorités au titre de l’année 2021, alors qu’elle s’appuie sur son capital humain, ses procédures et la technologie pour offrir la meilleure expérience client à travers tous ses canaux et points de contact, lui permettant de devenir le leader et de dominer le secteur. “La banque fait de grands progrès au Nigeria où notre part de marché continue de s’accroître et les gains d’efficacité se traduisent par des bénéfices plus élevés. Nous nous engageons à maintenir ce bon départ tout au long de l’année, en mettant en avant notre philosophie du client d’abord (C-1st) et une efficacité sans précédent pour offrir des rendements encore plus élevés à nos chers actionnaires en 2021 et au-delà”, a-t-il assuré.

Ugo Nwaghodoh, Directeur financier du groupe UBA, a déclaré : “Je suis particulièrement satisfait de notre rendement annualisé des fonds propres moyens de 20,5% et de notre rendement des actifs moyens de 2,0%, car ces indices confirment notre engagement à offrir une valeur durable à nos parties prenantes. Nous avons continué à déployer nos initiatives en matière d’efficacité du bilan et d’optimisation des coûts axées sur le numérique pour atteindre les résultats souhaités. Le coefficient d’exploitation s’est amélioré de 200 points de base pour atteindre 60,4 % au cours de la période, tandis que le coût des fonds s’est établi à 2,0 %, soit une réduction de 130 points de base par rapport aux 3,3 % du premier trimestre 2020.

M. Nwaghodoh s’est dit confiant que la banque atteindra et dépassera son objectif pour les trois trimestres restants de l’année, ajoutant que “Nous sommes optimistes quant à la forte perspective de croissance des bénéfices, en particulier, parce que nous sommes bien partis pour consolider les récents gains de parts de marché au Nigeria et dans les autres zones géographiques où nous opérons. Ce résultat est un bon début alors que l’année commence, et nous sommes confiants quant à la possibilité de maintenir ces excellentes performances tout au long de l’année et au-delà.”

United Bank for Africa Plc est une institution financière panafricaine de premier plan, qui offre des services bancaires à plus de vingt millions de clients, à travers 1000 agences et points de contact, dans 20 pays d’Afrique. Implantée à New York, Londres et Paris, UBA connecte les populations et les entreprises à travers l’Afrique grâce à des services bancaires aux particuliers, aux commerces et aux entreprises, ainsi que grâce aux paiements, aux transferts d’argent transfrontaliers innovants, au financement du commerce et aux services bancaires connexes.

Ecobank 2

Leave a Reply

économie

Tchad: l’ambassade de France dément toute pression sur des leaders de la société civile

Dans un communiqué, l’ambassade de France au Tchad dément les informations faisant état d'une rencontre entre l'ambassadeur et des leaders de la société civile...

Combien de temps vont durer les sanctions de la BAD contre le Tchad ?

Le ministre de l'Economie, Dr Issa Doubragne et le représentant de la BAD au Tchad, Ali Lamine Zene ont animé une conférence de presse...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
55 votes · 56 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité

Publicité canal Plus