Dimanche 1 août 2021

Tchad : le Projet d’amélioration de la résilience des systèmes agricoles (PARSAT) en atelier de capitalisation de ses acquis

Le directeur général du ministère de l’Economie, de la Planification du développement  et de la Coopération Nassour Bahar Mahamat Itno a ouvert ce mardi 15 juin 2021 à Koundoul les travaux de l’atelier de l’unité de coordination et de gestion du projet de renforcement de la productivité des exploitations agro-pastorales familiales et de résilience. Les assises prévues pour trois jours seront axées sur la capitalisation et le partage d’expérience de la mise en œuvre des projets financés par le Fida en République du Tchad.

Dans l’optique de capitaliser ses acquis à travers les pratiques du financement Fida (Fonds international de développement agricole) dans la mise en œuvre efficace et efficiente, la coordination du PARSAT et ses partenaires sont en séminaire. Cette rencontre d’échange, selon les organisateurs a pour objectif de partager les leçons apprises et les études de cas tirés de la conception, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des projets et programmes. C’est un atelier qui réunit les responsables des unités de gestion des projets, les cadres du ministère en charge du plan et ceux des ministères sectoriels concernés.  

En plus du renforcement des capacités des cadres à mieux gérer le projet, le personnel pour l’atteinte des objectifs de manière efficace et efficience, les travaux aboutiront à l’élaboration des recommandations préliminaires pour l’ensemble des intervenants en matière de gestion des projets de développement à apporter sur les pratiques actuelles, en vue d’une mise à l’échelle des programmes.

De ce fait les expériences capitalisées au cours de ces travaux serviront de base à la mise en place d’un dispositif institutionnel national propice à la réplication des expériences couronnées de succès et à la diffusion.

Nassour Bahar Mahamat Itno estime que la tenue de ces assises coïncide avec la volonté d’intérioriser les meilleures recettes et les traduire dans les réflexes quotidiens afin de relever les défis. « Pour relever ces défis, nous devons nous inspirer des méthodes et modèles qui ont prouvé leur efficacité. Le cas du Fida à travers le projet PARSAT en est un. Il s’agit de s’approprier des meilleures pratiques allant dans l’approche d’intervention aux techniques développées par le Fida au Tchad », souhaite-t-il.

Alex Beramgoto Jr
Le jeune soldat de l'information

Laisser un commentaire

économie

Covid-19 : 0 cas et toujours 7 malades sous traitement

BREVE-La situation épidémiologique de la Covid-19 n'a pas évolué ce samedi 31 juillet 2021. Sur 386 échantillons analysés, il n'y a pas de cas...

Tchad: Mbaïlassem LeDjéndoldé présente un livre qui critique certains humanitaires

Un roman qui met en exergue "la méchanceté et la tromperie des travailleurs humanitaires", dans les camps de réfugiés, intitulé : "Les larmes de...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
322 votes · 323 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité