dimanche 24 octobre 2021

Tchad : le ministre des Finances et le Chef de mission du FMI ont échangé avec les journalistes sur la situation économique et financière du Tchad

Le Ministre des Finances et du Budget, Tahir Hamid Nguilin et le Chef de mission du Fonds monétaire international (FMI) pour le Tchad, Edward Gemzyel ont animé une conférence de presse ce vendredi 8 septembre au sein dudit ministère sur la situation économique et financière du Tchad.

Le Chef de mission du FMI pour le Tchad, Edward Gemzyel a déclaré que la situation économique et financière et les perspectives n’ont cessé de se dégrader depuis le début de la pandémie. « Les chocs combinés et durables de la pandémie de COVID-19, de la volatilité des prix du pétrole, du changement climatique, des attaques terroristes et des retards dans le soutien des donateurs continuent à ébranler l’économie tchadienne », alerte-t-il.

Pour lui, une voie claire vers le rétablissement de la viabilité de la dette et la mobilisation d’un financement suffisant, y compris l’allégement du service de la dette, sont des conditions préalables essentielles pour un programme soutenu par le FMI, qui devrait catalyser un soutien important des donateurs.

Edward Gemzyel prévient que la poursuite de cette situation pourrait avoir de graves conséquences sociales dans un pays déjà pauvre et fragile, avec des indicateurs sociaux défavorables, notamment un taux de pauvreté en hausse, un faible accès aux services de base et des indicateurs de santé et d’éducation parmi les plus faibles au monde. « Pour aider à faire face à la situation, les autorités tchadiennes ont décidé de dépenser leur part de la récente allocation de Droit de Tirage Spécial (DTS) pour répondre aux besoins sociaux urgents », renseigne Edward Gemzyel.

Le Ministre des Finances et du Budget, Tahir Hamid Nguilin souligne de son côté que “l’année dernière, en pleine pandémie, on a commencé à négocier avec FMI. Globalement jusqu’à peu près 200 millions de dollars de décaissement du FMI qui est venu nous aider dans la phase difficile de riposte contre la pandémie du Covid19 et tenir notre économie à flot”.

Selon le ministre, au-delà du Tchad, l’intérêt et la pertinence des actions du FMI se sont établis pour tous les pays du monde et pour les pays Africaines, la dernière par l’allocation du Droit de Tirage Spécial (DTS) qui a aussi permis “d’aborder et nous permettre de tenir pendant cette période où on est en programme”.

Le gouvernement tchadien a réitéré son engagement ferme en faveur d’un ambitieux programme de réformes convenues avec les services du FMI en janvier 2021, sous réserve de l’approbation par le Conseil d’administration du FMI.

Laisser un commentaire

économie

Tchad : l’Union pour le soutien à la langue arabe rejette les résultats définitifs du concours de l’ENA

L'Union générale des institutions de soutien à la langue arabe au Tchad ne lâche pas dans l'affaire du concours d'entrée à l'Ecole nationale d'administration...

Tchad : « La saison des pluies va se retirer tardivement », le météorologue Tikri Kadebé Lambert

Dans la nuit du 21 octobre, une pluie s’est abattue sur N’Djamena et dans certaines provinces. Qu’est-ce qui expliquer une pluie aussi tardive, surtout...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
474 votes · 475 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité