Tchad : cinq chiffres importants à retenir de la loi des finances 2022

0
1092



La loi des finances 2022 a été voté le 30 décembre par le Conseil national de transition. Voici cinq chiffres importants à retenir.

1-Les recettes globales

La loi des finances pour l’exercice 2022 prévoit globalement les recettes à 1 359 milliards de francs CFA contre 1 098,208 milliards de l’année 2021. Soit une hausse de 260,792 milliards de francs CFA correspondant à un taux d’accroissement de 24%.

2-Les recettes fiscales ou prélèvements obligatoires

Elles sont évaluées à hauteur de 897,553 milliards de francs CFA. Elles sont constituées des impôts et taxes sur les agents économiques à savoir: salariés, consommateurs, industries, opérateurs économiques.

Les recettes fiscales hors pétrole prévues pour l’exercice 2022 sont projetées à hauteur de 536, 865 milliards de francs CFA. Celles provenant de exploitation pétrolière sont estimées à 360,688 milliards de francs CFA.

3-Prévisions des dépenses budgétaires

La loi des finances 2022 projette des dépenses de 1 203 milliards de francs CFA contre 1 247,153 milliards de francs CFA pour la loi des finances 2021. Elle connait une baisse de 44,153 milliards, soit un taux de 4%. Une baisse qui s’explique par la contraction des intérêts de la dette publique et des investissements sur financements extérieurs, selon le ministre des Finances.

4-Charges financières de la dette publique

C’est un fonds destiné au règlement des intérêts de la dette publique, l’exclusion des remboursements du principal de la dette qui sont désormais traités en opération de la trésorerie. Elles sont prévues à 54,714 milliards de francs CFA.

5-Les dépenses courantes

Les dépenses courantes sont destinées au fonctionnement normal de l’appareil administratif de l’État (rémunérations des agents publics, fonctionnement des administrations, transferts et subventions). Elles sont prévues à 119, 499 milliards de francs CFA.

Laisser un commentaire