Tchad : Aché Abba Akhouna donne des nouveaux goûts au café arabica

Tchad : Aché Abba Akhouna donne des nouveaux goûts au café arabica

ENTREPRENEURIAT – Dans le cadre de sa fenêtre hebdomadaire sur l’entrepreneuriat des jeunes, Tchadinfos vous présente une startup spécialisée dans la transformation des cafés Arabica dénommée ‘’ GAHWA AKHOUNA’’.

La promotrice de GAHWA AKHOUNA est encore étudiante. Aché Abba Akhouna se sert de diverses techniques pour donner un autre goût, une autre saveur à ‘’notre’’ café ordinaire.  « La production du café aromatisé a toujours été mon rêve », dit-elle.

Elle achète la matière première au marché à mil, chez les grossistes. Ses épices, qu’elle préfère ne pas citer, sont soigneusement sélectionnées. La première étape de la transformation consiste simplement à faire tremper les grains encore verts dans l’eau et laisser dissoudre la caféine. S’ensuit l’action de cuire, de chauffer, de griller de façon à transformer les grains de café verts en grains de café torréfiés.

« Certains produits sur le marché sont mélangés avec des épices ou autres ingrédients qui font perdre la saveur du café pur », regrette-t-elle.

Après avoir étudié les goûts et les préférences des consommateurs tchadiens, Aché s’est rendu compte que le café arabica est le plus prisé. C’est pourquoi, elle ne transforme qu’une seule variété – ‘’arabica’’. « Le café arabica est généralement assez doux et plus ou moins fruité tandis que le café robusta est puissant et amer », distingue-t-elle.

La startup ‘’Gahwa Akhouna’’, créée en février 2020, emploie deux personnes en plus de la promotrice. « Je m’occupe du pesage ; une femme s’occupe à bien préparer le café et un employé pour sceller le sachet ». Le prix de ses produits en sachet varie entre 500 à 2 000 francs CFA.  

Comme technique de vente, la startup a réussi à installer des points vente dans plusieurs supermarchés de la ville, les grandes alimentations, de bouche à oreille à travers les connaissances et surtout par le biais des réseaux sociaux.

De la transformation à la mise en vente, la jeune dame éprouve plusieurs difficultés : « j’ai vraiment des difficultés par rapport au moulin dont le service est parfois lent et de même la machine à sceller moins rapide », se plaint-elle.

Un commentaire

  1. Pareena V Kadel
    30 juillet 2020 at 2 h 54 min Répondre

    Interested in the coffee , please make contact soonest.
    Thank you

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :