Les 5 dates pour comprendre la descente aux enfers de la MCT

0
674
Le siège de la MCT à Moundou au sud du Tchad

Surtaxe, hausse du prix des cigarettes, fermeture de l’usine, importation des produits…en deux ans la Manufacture des cigarettes du Tchad (MCT) a changé de cap.

2019, l’Etat a augmenté les taxes vis-à-vis de la Manufacture des cigarettes du Tchad (MCT). Cette surtaxe est due à la demande de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), pour réduire le taux de consommation de la cigarette par les mineurs.

En 2020, la MCT a augmenté le prix de ses produits. Une décision que l’entreprise a prise pour faire face à la taxe imposée par l’Etat tchadien.

-En 2021, la MCT a connu une mévente. A la suite de l’augmentation du prix de ses produits, la plupart des consommateurs se sont tournés vers des entreprises importatrices pour payer la cigarette à moindre coût. Une situation qui a contraint l’entreprise a compressé le nombre du personnel : de 137 à 37 employés.

Le 28 septembre 2021, la direction technique de l’usine de fabrication de cigarette a annoncé au personnel la fermeture de sa porte prévue fin novembre. Des employés de ladite entreprise ont signé la fiche de départ.

En novembre 2021, les responsables de l’entreprise auraient obtenu l’autorisation d’importer des produits. Autrement dit, la MCT ne va plus produire la cigarette, mais importer pour revendre.   

La manufacture des cigarettes du Tchad (MCT), filiale d’Imperial Brands, est créée le 9 mai 1968. Elle est une entreprise de fabrication et de commercialisation de la cigarette.

Laisser un commentaire