Mercredi 4 août 2021

La SIMATRAC au service de l’agriculture tchadienne

MESSAGE – La Société industrielle des matériels agricoles et d’assemblage des tracteurs (SIMATRAC) œuvre pour la modernisation de l’agriculture tchadienne. Pour mieux connaitre cette société, ses missions et réalisations, Tchadinfos est allé à la rencontre de son Directeur général, Mahamat Abdelkerim Bagari. Interview.

  1. Quand est-ce que la SIMATRAC a été créée et quelles sont ses missions ?

Le défunt Maréchal du Tchad, Président de la République s’est investi personnellement dans la mise en place de cette unité d’assemblage de tracteurs, qu’il a inauguré le 30 novembre 2009. Elle a été transformée le 26 avril 2010 en une Société Anonyme avec Conseil d’Administration sous l’appellation de Société Industrielle de Matériels Agricoles et Assemblage de Tracteurs en abrégé SIMATRAC.

Elle est le fruit de la coopération agissante tchado-indienne en vue d’augmenter la production et la productivité de l’agriculture par la mécanisation.

La SIMATRAC a pour mission de doter tout le Tchad, ses agriculteurs, en tracteurs et accessoires agricoles en vue de la mécanisation de l’agriculture tchadienne.

2. Quand on parle de la SIMATRAC, ce qui vient à l’idée tout de suite c’est le tracteur. En dehors de l’assemblage des tracteurs, que fait-elle d’autres?

En dehors de l’assemblage de tracteurs, la SIMTRAC  en étant l’unique et grande institution étatique en matière du développement de l’industrie agricole s’est fixée tant d’objectifs dont la vente des matériels et le service après-vente, la mise à disposition des produits, de  toutes sortes de pièces de rechange.

De nos prestations,  nous assurons le suivi auprès des demandeurs pour ce qui est de leurs demandes techniques. Nous avons des formateurs dans différents domaines agricoles. C’est d’ailleurs dans cette logique que nous entendons développer divers programmes pour la promotion de l’agriculture en vue d’une autosuffisance alimentaire.

Nous fabriquons également les  charrues à traction animale, les charrettes à traction animale, les remorques pour tracteurs, les remorques pour motoculteurs, les batteuses, les décortiqueuses. Bref, la liste est longue.

En ce moment de précarité d’emploi,  nous souhaitons organiser dans les tout prochains jours plusieurs formations en techniques modernes d’agriculture en faveur des jeunes afin d’endiguer un tant soit peu la précarité dans le milieu jeune et apporter aussi notre contribution quant à la lutte contre le chômage.

3. En plus de dix ans d’existence, quel bilan pouvez-vous dresser des activités de votre société ?

Plus de 3000 tracteurs équipés, assemblés et mis dans le circuit de la mécanisation de l’agriculture du Tchad ;

Plus de 1000 tracteurs entretenus et réparés ;

Plus de 3000 tractoristes formés.

4. En quoi, la SIMATRAC a-t-elle révolutionné l’agriculture ou amélioré les conditions de vie des paysans ?

Les tracteurs assemblés par la SIMATRAC sont pour la plupart compatibles au sol tchadien et réalisent un très bon rendement.

Les espaces ou les terroirs cultivés depuis l’introduction des tracteurs augmentent nettement en termes d’hectares réalisés. Ceci explique une productivité croissante suivie d’une production abondante.

Les conditions de vie des paysans se voient améliorées par la réduction des travaux champêtres à la houe, daba et même à traction animale.

Les tracteurs aidant depuis les labours, les semis, les traitements, les moissons, les battages, les collectes, le transport, donnent la facilité dans toutes les conditions de vie paysanne ; réduisant les labeurs, les longues distances, les lourds fardeaux, et augmentent la part commerciale des produits agricoles…  

5. Quelle est concrètement la contribution de votre société dans le développement du Tchad ?

  • La mécanisation de l’agriculture tchadienne est la mission assignée à la SIMATRAC, elle accompagne les agriculteurs à mettre en valeur la potentialité des terres cultivables.
  • Il s’agira de transformer le petit agriculteur, en grand producteur agricole par l’utilisation des tracteurs et leurs chaîne d’équipement ;
  • Créer de pôles des grands producteurs agricoles en vue d’une autosuffisance alimentaire et une commercialisation des produits agricoles transformés du Tchad
  • Par la mise en place des tracteurs et une chaine d’équipements agricoles ;
  • Par le suivi, entretien et réparation ;
  • La formation et recyclage et conseils à l’utilisation rationnelle de ces engins
  • Et la vente des pièces de rechange originales.

C’est aussi le moment de faire une mention spéciale au Gouvernement qui met de l’accent sur l’agriculture.

Bien que notre pays est face à des difficultés,  la SIMATRAC n’a jamais manqué de soutien et c’est le lieu d’adresser mes remerciements à Son Excellence Monsieur le Président de la République,  le Général de Corps d’armées Mahamat Idriss Déby Itno pour son soutien constant et son engagement à accompagner l’agriculture pour le bonheur des Tchadiens.

MESSAGE

Laisser un commentaire

économie

Tchad : trois Professeurs titulaires confirmés par décret

Par décret No 208 du 2 août 2021, trois enseignants-chercheurs, inscrits sur la liste d'aptitude aux fonctions de Professeur titulaire du Conseil africain et...

Covid-19 : 0 cas, 1 guéri et 5 malades sous traitement

La situation épidémiologique de la Covid-19 de ce mardi 3 août 2021 est connue. Sur 351 échantillons analysés, il n'y a pas de nouveau...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 4

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
323 votes · 324 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité