Le Forum panafricain de l'entreprenariat attend plus de soutien des Etats-Unis

ACCRA, 6 janvier (Xinhua) — Le Forum panafricain de l’entreprenariat a exprimé dimanche son espoir de voir davantage de soutien apporté à l’économie africaine par le gouvernement américain de Barack Obama.

Lors d’une conférence de presse tenue à Accra, Prosper Agbesi, président du Forum, a fait l’éloge de l’immense contribution à la croissance du continent apportée par des dispositifs initiés par les anciens présidents américains Bill Clinton et George W. Bush, à savoir respectivement la Loi sur la croissance et les opportunités africaines et le Fonds pour les défis du millénaire (Millenium Challenge Account ou MCA).

“Nous espérons, et en réalité attendons, que le président Obama, lui-même d’origine africaine, s’engage à élaborer et piloter un programme d’aide au développement à l’impact encore plus grand, grâce auquel les Etats-Unis pourraient même jouer le rôle de propulseur de la renaissance économique de l’Afrique”, a poursuivi M. Agbesi.

Selon lui, il reste beaucoup à faire car le MCA, dont l’objectif était de rassembler au total environ 2,4 milliards de dollars, n’a finalement rassemblé que 1,5 milliard de dollars.

A l’occasion du Forum, le président sud-africain Jacob Zuma a été félicité pour sa réélection à la tête du Congrès national africain (ANC) en vue des élections présidentielles de 2014. Selon l’opinion des participants au Forum, pour que la renaissance africaine puisse se produire, il est nécessaire que les présidents sud-africain, ghanéen et américain unissent leurs forces.

Le Ghana, actuellement présidé par M. John Dramani Mahama, a rempli les conditions requises pour pouvoir bénéficier de la deuxième convention du projet MCA, un fait qui a été souligné par M. Agbesi, qui s’est tout particulièrement réjoui de l’amélioration rapide du climat des affaires au Ghana.

“Il y a de bonnes choses qui se passent au Ghana. De bonnes réformes sont mises en place ici et les affaires ne peuvent bien fonctionner que si l’environnement est favorable”, a-t-il souligné.

Comme l’Afrique dispose de riches ressources, le président du forum estime que la dépendance vis-à-vis des donateurs devrait être minimisée pour ne pas faire peser sur les générations futures le poids d’une dette.

Le Forum panafricain de l’entreprenariat réunit des hommes d’Etat, des entrepreneurs et des professionnels venus de toute l’Afrique, qui sont d’avis qu’il convient, à l’échelle de l’ensemble du continent africain, de recourir au partenariat public-privé international entre les Etats africains et les investisseurs privés et partenaires de développement étrangers.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :