Finances : les Tchadiens ayant atteint 18 ans auront bientôt un numéro d’identification fiscale

Finances : les Tchadiens ayant atteint 18 ans auront bientôt un numéro d’identification fiscale

Le ministre des Finances et du Budget, M. Issa Mahamat Abdelmamout a rencontré le mardi 10 juillet 2018, à son cabinet les dix maires d’arrondissement et la maire de la ville de N’Djaména. L’objectif de cette rencontre est d’informer les élus communaux sur le nouveau projet du gouvernement portant sur le « Numéro d’Identification Fichier Unique (NIFU).

Ce projet vise à maitriser les recettes fiscales sur toutes les transactions financières. Les maires d’arrondissements sont ainsi invités à sensibiliser à leur tour leurs concitoyens. Le ministre des Finances et du Budget renseigne que tout Tchadien qui a 18 ans aura un numéro d’identification, qui sera mis dans les bases de données. Celles-ci seront synchronisées et gérées par une structure rattachée à la direction générale des Impôts.  D’après lui, NIFU permettra de connaitre toutes les transactions qui échappaient aux Communes et aux Fiscalités. Les sources de données, selon le ministre Issa Mahamat Abdelmamout, sont notamment, les immatriculations d’entreprises par l’ANIE, notariales, les répertoires des services financiers, les fichiers des importations et exportations douanières, le Guichet unique du foncier, le répertoire national des cartes d’identité nationale, passeports et cartes de séjour, les répertoires téléphoniques, les institutions de sécurité sociale, le répertoire judiciaire et les services publics.

Le ministre des Finances et du Budget précise que : « toutes ces sources seront interconnectées à la seule structure rattachée à la direction générale des Impôts, la direction générale du Trésor, la direction générale des Douanes et Droits Indirects, l’ANIF, la direction générale des Domaines, l’Inspection Générale des Fiances etc. ». Par ailleurs, M. Issa Mahamat Abdelmamout rassure les maires d’arrondissement que le gouvernement en symbiose avec eux pour la réussite du projet.

 

2 Commentaires

  1. Galing Tchinsouk
    13 juillet 2018 at 8 h 25 min Répondre

    Le commentaire de M. Élysée Dita me semble incomplète et incorrect.

    Il faut bien comprendre que toute personne (physique ou morale) est d’abord un consommateur de biens. L’identification envisagée par le ministère des finances et du budget du Tchad vise à taxer la consommation sur le territoire national dans son ensemble. L’âge minimal d’imposition envisagé devrait donc être vu une mesure tendant à laisser en marge de l’imposition les personnes mineures. Ces personnes sont certes des agents économiques à part entière, mais elles sont sensées avoir des revenus modiques. En réalité, tout le monde se mettrait à payer les impôts car si les revenus des mineurs sont faibles, leurs principaux besoins devraient être satisfaits principalement par des personnes majeures qui elles, seront taxées.

  2. Decladore
    14 juillet 2018 at 18 h 19 min Répondre

    En fait, je pensais que l’impot relève de la loi.aussi,l’impot concerne les revenus et non les consommateurs.puisque la consommation des biens et services ne fait pas des individus des assujettis à l’impôt.
    Exemple : les élèves de 24ans consomment la nourriture, l’électricité,internet et autres sans alors qu’ils ne sont pas salariés.les eleveurs et agriculteurs vivant au milieu rural.vont ils s’identifier aupres de quelle commune?

Laisser un commentaire