Entrepreneuriat : le programme ‘’Statut National d’Etudiant-Entrepreneur’’ un modèle pour le Tchad

Entrepreneuriat : le programme ‘’Statut National d’Etudiant-Entrepreneur’’ un modèle pour le Tchad

Le Maroc a mis en place un programme dénommé Statut National d’Etudiant-Entrepreneur soutenu par l’Union européenne, qui permet à l’étudiant de bénéficier d’un accompagnement propice à la création d’entreprise.

Depuis décembre 2018, le Maroc a introduit un statut permettant aux étudiants d’être mieux outillés pour la création d’entreprise durant leur cursus académique, rapporte le site Agence Ecofin. Baptisé Statut National Etudiant-Entrepreneur (SNEE), il est soutenu par l’Union européenne et coordonné par l’Agence Universitaire de la Francophonie à travers le programme Saleem (Structuration et accompagnement de l’entrepreneuriat étudiant au Maghreb).

Le dispositif comprend 3 principales étapes : l’idée, la phase de prototypage et la création de l’entreprise. Durant celles-ci, les étudiants bénéficient d’un accompagnement technique, psychologique et pédagogique fourni par des experts et des partenaires du Saleem. Une attestation du Statut National de l’Etudiant-Entrepreneur est remise aux étudiants après leur formation.

En Afrique, le SNEE a déjà été implémenté par des universités, instituts et écoles supérieures au Maroc et en Tunisie. Il a pour but d’accompagner les étudiants ayant des idées d’entreprenariat qu’ils souhaitent concrétiser. Il leur offre ainsi une longueur d’avance dans leur carrière en entreprenariat, facilitant leur entrée sur le marché de l’emploi et leur autonomie.

Au Tchad, l’instauration du Statut National Etudiant-Entrepreneur permettrait de soutenir les jeunes afin de préparer une génération d’entrepreneurs.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :