mercredi 1 décembre 2021

Énergie : signature d’un accord de prêt pour la desserte des villes de Mongo et Ati en électricité

La signature de l’accord de prêt pour la construction des metrogrids des villes de Mongo et d’Ati à hauteur de 4 milliards a lieu le mercredi 24 novembre à N’Djamena.

Le metrogrid est un réseau électrique local et privé alimenté prioritairement par des panneaux solaires.

Ce projet, dans lequel la BDEAC contribue à hauteur de 4 milliards FCFA, a pour objet la construction deux metrogrids et des réseaux de transport et de distribution au niveau des villes de Mongo et d’Ati. Concrètement, il s’agit de la construction, de la mise en exploitation et de la maintenance, au niveau de chacune de ces villes, d’une centrale solaire hybride photovoltaïque-groupes électrogènes (PV-GE) d’une puissance de 2,5 MW pour le champ photovoltaïque, 1,5 MW pour la source appoint et 1,5MW/5MW pour l’unité de stockage par batterie. La distribution de l’énergie électrique ainsi produite sera assurée dans chacune des villes par un réseau de transport moyenne tension (MT) de 20 km et de distribution de basse tension (BT) de 40 km. Environ 3.000 ménages, artisans, industries et des services de l’administration locale seront connectés à ces unités.


De nombreux avantages socio-économiques sont attendus. En effet, la mise en œuvre du projet permettra de produire et d’offrir aux villes de Mongo et d’Ati une énergie électrique propre, capable de soutenir leur développement économique et social respectif conformément au Plan National de Développement 2017-2021 du Tchad. Par ailleurs, il contribuera à augmenter la capacité de production de l’énergie électrique du Tchad, minimiser l’empreinte carbone par le recours au photovoltaïque et impacter positivement l’économie tchadienne en général et celles des villes de Mongo et Ati en particulier.


Les impacts attendus du projet sont :

  • L’amélioration de la qualité des soins de santé et de l’éducation par la fourniture continue de l’énergie électrique ;
  • L’augmentation de la compétitivité prix des entreprises avec la baisse des coûts de production et l’augmentation du temps de production et de la disponibilité de l’outil de production
  • La libération du potentiel économique des villes de Mongo et Ati ;
  • La création des emplois.
    Au final, ce surcroit d’activité contribuera à accroître les recettes de l’Etat, notamment les impôts, taxes et cotisations sociales.
SOGE 3

Pour le directeur général de la société ZIZ Énergie, Ibrahim Zakaria, l’année 2021 a été très difficile pour les opérateurs privés et en particulier pour ZIZ. Il cite entre autres le décès tragique du Maréchal Idriss Déby Itno et la pandémie de Covid 19 qui ont perturbé l’avancement du projet.”Grâce à cet accord majeur, nous sortons de 2021 renforcés. Ainsi nous pourrons lancer l’exploitation de ces deux premiers projets pilotes avant la fin mai, et permettre aux populations de bénéficier d’une fourniture d’électricité propre de qualité et ce 24h sur 24″, rassure le DG de la société ZIZ Énergie.

L’administrateur Directeur général d’Ecobank Tchad, Allassane Sorgo, relève que son institution a accepté d’accompagner ZIZ Énergie pour deux raisons : “premièrement nous avons une relation histoire avec le client qui nous conforte sur la qualité du promoteur et deuxièmement l’expérience du client dans le domaine de l’énergie”.

Pour sa part, le président de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC), Fortunato-OFA Mbo Nchama, souligne que depuis près d’une dizaine d’années, son institution n’avait plus accompagné le secteur privé tchadien, pour des raisons diverses. Par conséquent, ce concours en faveur de la société ZIZ SARL constitue un retour aux sources, une reprise de leurs appuis vis-à-vis des investisseurs privés locaux, a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

économie

« Un militaire séropositif vit comme tout autre militaire », la présidente de l’Association des militaires vivant avec le VIH/Sida

En marge de la célébration de la journée mondiale de lutte contre le Sida ce 1er décembre, Tchadinfos a rencontré la présidente de l’Association...

Le grand marché de N’Djamena plongé dans le noir

Le marché central de N’Djamena est dans le noir depuis presque deux semaines. Ce, pour cause des factures impayées à la Société nationale d'électricité...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
541 votes · 542 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité