jeudi 9 février 2023

Du balcon de l’espoir, Succès Masra adresse un message d’espoir à ses militants

Une foule, face au balcon de l’espoir pour écouter le message d’espoir. Un message accompagné des youyous, des cris de joie par des jeunes pleins de vitalité. C’est la démonstration de force de Dr Succès Masra de ce samedi 4 juin au siège du parti Les Transformateurs.

Tour à tour, les premiers responsables du parti Les Transformateurs se sont relayés au balcon de l’espoir pour adresser non seulement un message d’espoir aux militants mais aussi et surtout, pour condamner l’injustice, le climat social très délétère et les arrestations des marcheurs de Wakit Tamma. Pour eux, certains de leurs camarades ont laissé leur vie pour la dignité, et que Les Transformateurs ne vont jamais les passer en pertes et profits et ils ne laisseront personne remettre en cause les acquis qu’ils ont arraché avec leur sueur et sang. “Cet acquis, c’est le droit de marcher qui est un droit vital et sur lequel personne ne doit revenir. Et il faut le dire sans détour, nous n’avons pas attendu les autorisations des marches pour marcher pour la justice, l’inclusion, l’alternance démocratique“, s’est exprimé Succès Masra, le président du parti.

Selon lui, si aujourd’hui les marches sont autorisées, comme ce fut celle du 14 mai, peu importe son objet est autorisée, c’est à la Police nationale et aux services sécuritaires de l’Etat de prendre les mesures de protection des biens et personnes. C’est pourquoi, du haut de ce balcon de l’espoir, il réitère pour une énième fois, la demande solennelle de libération de tous les marcheurs arrêtés le 14 mai et qui n’ont été pris en flagrant délit d’aucune casse et aucune destruction des biens. “De toute façon, un gouvernement et une justice incapables de nous présenter les tueurs des marcheurs du 27 avril et 08 mai 2021 n’est pas digne de juger ou faire arrêter et juger ceux du 14 mai 2022, alors même qu’ils ont autorisé cette marche en voyant bien l’objet. Allez leur dire qu’on a compris leur jeu et comme dans cette période transitoire où tous les pouvoirs sont entre les mains du CMT et son président, je demande donc à mon jeune frère Mahamat de libérer tous les marcheurs arrêtés. Cette comédie de jugement prévu lundi ne convaincra personne car nous savons et le peuple sait pourquoi tout cela a été organisé“, appelle-t-il Mahamat Idriss Déby Itno tout en condamnant l’arrestation des marcheurs du 14 mai dernier.

Rappelant sa dernière tournée, Succès Masra informe à ses militants et sympathisants qu’en leurs noms, il est allé dire aux partenaires africains et non africains du Tchad avec à leur tête la France, que le moment est venu de ne pas regarder le Tchad 3.0 avec les loupes du 20ème siècle. Pour lui, puisque la France s’est invitée factuellement dans la transition, elle a donc l’obligation morale d’accompagner le peuple tchadien jusqu’au bout, car, poursuit-il, ce que veut le peuple tchadien, ce n’est ni la succession, ni la confiscation armée du Pouvoir. “Ce que notre Peuple veut, c’est de pouvoir choisir librement et démocratiquement ses dirigeants à l’issue d’une élection où personne ne peut être juge et partie. Macron qui vient d’être élu démocratiquement par son peuple a lui aussi la dernière chance pour faire rentrer la France dans le cœur de notre peuple en tenant sa promesse faite sur le Perron de l’Elysée le 27 avril 2021 à côté du président en exercice de l’Union africaine“, appelle Succès Masra.

Les Transformateurs venus écouter leur président

Pour Succès Masra, ce sont ceux qui ont tué le président Déby qui pensent encore perpétuer le système en prenant en otage “son jeune frère le Général Mahamat aux oreilles de qui ils continuent à siffler les versets et sourates de la mort”. “Je demande solennellement au Général Mahamat de se libérer de ces chaînes de la mort qui le guettent en organisant des pièges comme ceux de ces derniers jours faits d’amalgame, de tueries dans différentes localités et arrestations totalement injustifiées. Certains pensent que parce que leur seule raison d’être c’est l’insécurité, il faut de l’insécurité pour justifier leur présence au sommet de l’Etat“, fait-il constater.

Il demande enfin au président du Conseil militaire de transition, Mahamat Idriss Déby Itno, de se libérer des prophètes de la mort qui risquent de l’embourber dans le sable du désert mouvant. “Je demande au Général Mahamat pour qui le temps est compté pour rentrer dans l’histoire, car il reste 4 mois suivant l’engagement initial de 18 mois, d’accepter de corriger le tir et de ne pas lire ces fiches et discours qu’on lui écrit pour dire que tout va bien même si ça brûle à Kouri Bougoudi, tout va bien même si ça brûle à Abéché , Sandana, Danamadji, Kélo, Moundou, N’Djamena, Faya où des Tchadiens armés tuent d’autres Tchadiens désarmés“, regrette Succès Masra qui appelle le PCMT à la prise de conscience. “Cher jeune frère, le moment est venu d’avoir le courage de la liberté pour accéder à ces revendications légitimes qui sont les nôtres pour aller à un dialogue qu’on n’a pas pu organiser en 14 mois de préparation sur une transition de 18 mois annoncée“, conclut-il.

Laisser un commentaire

économie

Sport : le Général Ousman Adam Dicky désigné président d’honneur du club Galactik FC

L'aide de camp du président de transition, le Général Ousman Adam Dicky, est désigné président d'honneur du club Galactik FC. C'est à l'issue d'une...

La RSE et le développement durable aux BRASSERIES du TCHAD

Les Brasseries du Tchad (BDT) sont nées de la fusion des Brasseries du Logone et des Brasseries et Glacières du Tchad. Les BDT produisent et...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1108 votes · 1109 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité