Le maire de Doba, Lamlengar Ngarsibeye, et le chef de voirie, Sandor Ningar, sont suspendus par l’autorité de tutelle.

Selon le contenu des deux arrêtés signés par le préfet du département de la Pendé, le chef de voirie de la mairie de Doba, Sandor Ningar, est qualifié d’un agent irrégulier de l’Etat et d’être à l’origine d’un pot de vin à la tutelle. Dans le premier article de l’arrêté,il est précisé que Sandor Ningar est suspendu pour “tentative de corruption à la tutelle, faux et usage de faux organisés sur les états de paiement de salaire des manœuvres temporaires fictifs et des contrats non conformes aux lois”.

Quant au maire Lamlengar Ngarsibeye,il est accusé de “détournement de fonds, faux et usage de faux en écriture publique, mauvaise gestion administrative et tentative de corruption”.

Selon nos sources, les deux agents de la mairie de Doba seront remis à la justice pour qu’ils répondent des accusations portées à leur égard.

Tolobé Mbainaissem Dieudonné, correspondant à Doba