DNIS : un participant demande à l’Etat de laisser l’organisation du Hadj au Conseil des affaires islamiques

0
779

BREVE – Le dialogue national se poursuit ce samedi avec les débats sur les travaux de la commission thématique No 5 (les questions sociétales). Pour Mahamat Hassan Gouchoulaye, secrétaire général de la Confédération syndicale du Tchad (CST), il faut que l’Etat laisse l’organisation du pèlerinage musulman, le Hadj, au Conseil supérieur des affaires islamiques. Car, argumente-t-il, le Tchad étant un pays laïc, l’Etat n’a rien à faire dans l’organisation de ce pèlerinage. Il y a quelques jours, un autre participant avait abondé dans le même sens.

Laisser un commentaire