La commission ad hoc souhaite que le nombre de conseillers nationaux passe de 93 à 187. Que les 93 actuels restent en place et que les 94 à choisir le soient sur les mêmes critères que ceux utilisés pour désigner les 93.