jeudi 9 février 2023

DNIS: «Celui qui tue impunément doit être tué en retour», Oualami Bairra Assané

La participante Oualami Bairra Assané s’est exprimé en plénière sur le sujet du prix de sang.  

Pour la représentante du parti UNDR, ceux qui tuent impunément parce qu’ils pensent qu’ils peuvent payer le prix du sang et parce qu’on leur dit quelque part que c’est autorisé – « Nous voulons leur dire que la vie humaine n’a pas de prix. C’est lui qui tue doit être tué en retour. Qui tue par l’épée mourra par l’épée », tranche-t-elle.

Pour ce qui est des hommes séniles qui pensent abuser des filles mineures sans être punis parce qu’ils pensent qu’on ne peut pas les mettre en prison, Oualami Bairra Assané les qualifie de criminels.  « Celui qui viole une petite fille, on doit l’emmener à la cour martiale pour écoper de la peine de mort »,  conclut-t-elle.

Al-mardi Charfadine
Al-mardi Charfadine
44e promotion de l'ESSTIC (Yaoundé) - webjournaliste : journalisme d'humanité et d’humilité... @Almardi93

Laisser un commentaire

économie

Hadjer-Lamis : les problèmes fonciers au Tchad examinés au cours d’un atelier à Massakory

Le ministère de l’Aménagement du Territoire, de l’Habitat et de l’Urbanisme et la FAO (Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture) organisent du...

Référendum constitutionnel : la Convergence des organisations politiques appelle le gouvernement à mettre en place un organe impliquant toutes les forces vives de la...

La Convergence des Organisations Politiques, par un communiqué de presse, dit constater avec regret les dérives et les incohérences du gouvernement dans sa "démarche...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1109 votes · 1110 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité