La plateforme associative du grand Kanem a organisé un point de presse ce 21 juin à la maison des médias. Objectif, interpeller le gouvernement suite au déversement du pétrole brut dans la province du Kanem.

Alerter l’opinion nationale et internationale des dangers liés au déversement du pétrole brut dans le Kanem précisément dans le département de Wayi et le du Kanem-Ouest est le mobile de ce point de presse. Selon le vice-président de la plateforme associative du grand Kanem, Souleyman Mahamat Loukoumi, cela fait pratiquement 2 mois que ce phénomène d’écoulement se produit dans cette zone. Il déplore en outre ” le silence” du gouvernement face à cette situation.

“Nous exigeons une enquête approfondie afin de déterminer les causes de ces déversements récurrents et demandons que les responsabilités soient clairement établies”, a martelé le vice-président. Il appelle ensuite les autorités à prendre des mesures immédiates pour remédier à ce phénomène et appelle la société pétrolière à assumer ses responsabilités.

Souleyman Mahamat Loukoumi exhorte la société pétrolière à une transparence en ce qui concerne la communication sur les incidents liés à ces déversements.