Publié le 18-05-2023

Une cérémonie de remise des équipements par le projet « Appui à la préservation de la biodiversité » aux autorités de la province du Moyen-Chari  en appui aux éléments de la force mixte pour la sécurité et au comité villageois (CVS) pour la protection des hippopotames de Gnala a eu lieu le 17 mai 2023 au gouvernorat de Sarh.

Le directeur adjoint du projet « Appui à la préservation de la biodiversité », Djimasngar Mbaiti, a souligné que ces équipements composés de moustiquaires, imperméables, bottes, caisse pharmacie, bâches, carburant, huiles moteur et chambres à air pour moto permettront d’améliorer les conditions de travail des éléments de la force mixte de sécurité et de contribuer au renforcement de la surveillance de la population des hippopotames du fleuve Chari.

Le secrétaire général de la province du Moyen-Chari , Ahmat Tidjani Hamat, a remercié les membres dudit projet et a précisé que le fleuve Chari constitue de nos jours l’un des rares écosystèmes abritant des populations d’hippopotames, un patrimoine naturel pour le Tchad, considéré par l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), comme une espèce vulnérable. Malheureusement, ces populations d’hippopotames du fleuve Chari et d’autres cours d’eau font l’objet accru de braconnage ces derniers temps organisé sur le territoire centrafricain pour l’abattage de ce pachyderme en vu du commerce illicite de la viande, de l’ivoire et de la lanière, a déploré le secrétaire général de la province du Moyen-Chari.

Il faut noter que durant ces trois (3) dernières années, près de quatre vingt hippopotames ont été abattus dans le fleuve Chari par des braconniers étrangers. Face à cette situation de recrudescence de braconnage, le gouverneur de la province du Moyen -Chari, Ousmane Brahim Djouma a mis en place en date du 13 mai 2023, une force mixte pour assurer la sécurité des personnes et de leurs biens et celles des hippopotames le long du fleuve Chari.