dimanche 29 janvier 2023

Depuis août, au moins 4200 combattants de Boko Haram ont déposé les armes

Le bassin du Lac Tchad se vide peu à peu des terroristes de Boko Haram.

Boko Haram voit le nombre de ses combattants diminuer considérablement. En août 2021, ils sont au moins 3600 à déposer les armes, a fait savoir le commandant de la force multinationale luttant contre ce groupe extrémiste, Abdoul Khalifa Ibrahim. Ce nombre s’accroît de jour en jour, a rassuré le général nigérian.

600 autres éléments de Boko Haram se sont rendus à la force multinationale composée du Cameroun, du Nigéria, du Niger et du Tchad, dernièrement. C’est la conséquence du décès de l’ancien leader de ce groupe terroriste Aboubakar Shekau.

A relire: Boko Haram confirme la mort d’Abubakar Shekau et nomme un nouveau chef

Désormais réduits, les combattants de cette secte islamique évitent les forces régulières pour s’en prendre aux petits groupes civils, dans les villages situés autour du Lac Tchad, ajoute le gouverneur de la province du Lac, Mahamat Fadoul Makaye.

Ces défections dans le rang de Boko Haram ne signifient pour autant la fin de la menace terroriste dans le bassin du Lac Tchad. Ces forces du mal gardent encore des forces de nuisance considérables, bien que dormantes.

Lire aussi : Tchad : attaque de Boko Haram contre l’armée, le bilan s’alourdit

Laisser un commentaire

économie

Energie : la ville de Fianga sera de nouveau éclairée

Après près de deux ans d’arrêt, le projet d'électrification de la ville de Fianga, département de Mont-Ili, va reprendre. La ministre déléguée auprès du...

Enseignement supérieur : l’université Roi Fayçal célèbre ses 30 ans

L'université Roi Fayçal a célébré son 30ème anniversaire ce samedi 28 janvier 2023 au palais des arts et de la culture sous le slogan...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1098 votes · 1099 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité