jeudi 8 décembre 2022

Côte d’Ivoire : la perpétuité requise contre Guillaume Soro

Le procureur d’Abidjan Richard Adou a requis hier la prison à perpétuité contre l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, accusé de complot contre l’Etat.

Jugé par contumace depuis le 19 mai dernier, ainsi que 19 de ses partisans (dont cinq en exil comme lui), pour “complot”, “tentative d’atteinte contre l’autorité de l’Etat”, “diffusion et publication de nouvelles fausses jetant le discrédit sur les institutions et leur fonctionnement, ayant entraîné une atteinte au moral des populations”, l’ancien Premier ministre Guillaume Soro, en exil voit le procureur requérir une peine de prison à perpétuité contre lui pour “atteinte à la sûreté nationale”.

Vingt ans sont requis contre son ex-chef du protocole Souleymane Kamagaté dit Soul to Soul, son avocate et ancienne ministre Affoussy Bamba et son responsable de la communication Moussa Touré.

Le procureur a demandé 17 mois de prison pour “troubles à l’ordre public” pour sept militaires, pour l’ancien ministre et député Alain Lobognon, très proche de Guillaume Soro et Simon Soro, le jeune frère de Guillaume.

En outre, Richard Adou a demandé la dissolution de Générations et peuples solidaires (GPS), mouvement créé par Guillaume Soro parce qu’estime-t-il, “ce mouvement politique se livre à des actes subversifs”.

La défense parle de procès politique et exige la relaxe pure et simple des accusés.

Il faut rappeler que Guillaume Soro a déjà été condamné en avril 2020 à 20 ans de prison pour recel de détournement de deniers publics, pour avoir tenté de s’approprier, d’après la justice, une résidence achetée par l’Etat pour le loger lorsqu’il était Premier ministre. Une condamnation qui a justifié l’invalidation de sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre dernier.

Laisser un commentaire

économie

Urgent : les 80 mineurs arrêtés suite aux manifestations du 20 octobre sont libérés

Les 80 mineurs arrêtés suite aux manifestations du 20 octobre, conduits à Koro Toro puis ramenés à la maison d'arrêt de Klessoum à N'Djamena...

Selon l’UNESCO, le trafic illicite de biens culturels nuit à l’identité de l’Afrique

L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a estimé mercredi que le trafic illicite de biens culturels nuit à...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1039 votes · 1040 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité