Dans l’optique de préparer la 29e édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO), qui se tiendra du 22 février au 1er mars 2025, et dont le Tchad est pays invité d’honneur, le ministre des Affaires culturelles, du Patrimoine historique, du Tourisme et de l’Artisanat, Abakar Rozzi Teguil, a convié les cinéastes de toutes catégories à une rencontre d’information et d’échanges ce vendredi 17 mai 2024 au Palais des Arts et de la Culture.

Cette édition, mettra à l’honneur la République du Tchad, désignée par les autorités burkinabè comme le pays invité d’honneur. Cette décision fait suite à une visite en juillet 2023 d’une délégation tchadienne composée d’agents de l’État et de professionnels du cinéma. Leur séjour au Burkina Faso avait pour but de discuter avec les autorités locales et d’explorer la possibilité de faire du Tchad le centre de cette manifestation cinématographique.

Les rencontres entre la délégation tchadienne et les officiels burkinabè, dont le ministre de la Culture et le Délégué général du FESPACO, ont été fructueuses. Ce dialogue a permis d’établir des relations solides et de confirmer l’engagement du Tchad dans le développement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle africaine.

Le ministre des Affaires culturelles, du Patrimoine historique, du Tourisme et de l’Artisanat, Abakar Rozzi Teguil lors de cette rencontre avec les cinéastes a annoncé un appel à projets destiné à soutenir la production et la postproduction de films éligibles au FESPACO. “Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour accompagner les projets retenus, afin que notre pays soit cinématographiquement présent lors de ce grand rendez-vous“, a-t-il souligné. Un jury indépendant composé de professionnels sera constitué pour sélectionner les projets dès la semaine prochaine.

Le FESPACO, référence mondiale du cinéma africain et de sa diaspora depuis sa création en 1969, est un événement majeur où chaque édition voit la sélection de plus de 1000 films issus de plus de 50 pays. Le comité de sélection, composé de professionnels internationaux, visionne ces œuvres pour déterminer celles qui participeront à la compétition officielle.

Cette désignation du Tchad comme pays invité d’honneur illustre les relations de coopération culturelle entre le Burkina Faso et le Tchad, ainsi que l’engagement de ce dernier à contribuer au développement du cinéma africain. Elle ouvre également des opportunités de partenariat économique et de coproduction cinématographique et audiovisuelle.