Burkina : le ministre de la Défense dément l’arrestation du président Kaboré

0
602
Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré

Invité sur le plateau de la télévision nationale, le ministre burkinabé de la Défense a donné des éclaircissements sur le mouvement d’humeur des militaires. D’ores et déjà, il dément l’arrestation du président Roch Marc Christian Kaboré.

D’après le ministre, aucune institution de la République n’a été pour le moment inquietée. “Ces mouvements sont localisés, circoncis et nous suivons l’évolution”, a indiqué le Général Aimé Barthélémy Simporé. Sur les motivations des mécontents, le ministre assure n’avoir aucune idée. “Nous cherchons à entrer en contact avec ceux qui sont à la manœuvre pour connaître les motivations”, a-t-il fait savoir. Toujours selon lui, le calme est déjà revenu dans certaines casernes.

La capitale Ouagadougou et quelques villes abritant des casernes militaires ont été secouées par des tirs à l’arme automatique et l’arme lourde au petit matin de ce dimanche. La confusion s’est installée et la psychose aussi. D’aucuns parlent de mutinerie, d’autres de tentative de coup de d’État. Mais le porte-parole du gouvernement a démenti formellement qu’il n’en est rien de ces deux hypothèses.

Laisser un commentaire