Tchad : un détonateur électrique artisanal utilisé dans l'un des deux attentats suicide de N'Djamena

N’DJAMENA, 16 juin (Xinhua) — Un détonateur de type électrique et de fabrication artisanale a été retrouvé mardi sur le site de l’ Ecole nationale de la police de N’Djamena, capitale tchadienne, où un attentat suicide a été commis lundi matin, a déclaré à Xinhua Mahamat Yacoub Koudoungou, directeur des opérations de déminage au Haut-commissariat national pour le déminage (HCND).

“Vous avez deux systèmes de mise à feu, vous pouvez le faire en pyrotechnique ou en électrique. C’est ce dernier système qui a été utilisé et qui a permis de déclencher la charge”, a affirmé M. Mahamat Yacoub Koudoungou ajoutant que “c’est différent de nos matériels universels de mise à feu”.

“C’est une charge très lourde qui a fait beaucoup de dégâts”, a- t-il précisé.

Lundi, aux environs de 09h00, deux attaques quasi simultanées ont touché l’Ecole nationale de police et les abords du commissariat central de police de N’Djaména. Le bilan provisoire fourni par le gouvernement tchadien fait état de 28 morts dont 4 kamikazes et une centaine de blessés.

Le procureur de la République de N’Djaména, Alghassim Khamis, a annoncé l’ouverture d’une information judiciaire pour homicides volontaires, assassinats, coups et blessures volontaires et homicides involontaires.

L’enquête est en train d’être focalisée sur les commanditaires et les éventuels complices car “une telle attaque ne peut se faire sans une préparation minutieuse”.

“Toutes les pistes sont en train d’être explorées; nous avons mis à contribution la police scientifique qui est en train de déterminer la nature des engins, leur type, leur fabrication, leur provenance pour que nous essayons d’avoir le maximum d’ informations possibles”, a conclu M. Alghassim Khamis.

Le gouvernement tchadien a pointé la secte islamiste nigériane Boko Haram dans ce double attentat-kamikaze, une première dans l’ histoire de ce pays.

Le Tchad a engagé, en janvier 2015, près de 5.000 soldats dans la lutte conjointe que mènent les pays du bassin du Lac Tchad contre Boko Haram qui multiplie les enlèvements et les attaques terroristes depuis plusieurs années.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :