Un général américain tué en Afghanistan

WASHINGTON, 5 août (Xinhua) — Le Pentagone a confirmé mardi qu’un général de l’armée américaine a été tué le même jour par un individu qui pourrait être un membre des forces de sécurité afghanes.

Selon le porte-parole du Pentagone, John Kirby, la fusillade a eu lieu lorsque les troupes entamaient une visite routine du site à l’Université de la Défense Maréchal Fahim, où se situe l’Afghan National Army Officers Academy, berceau des officiers de l’armée afghane.

“Le fusillade a fait de nombreuses victimes, avec un chiffre pouvant aller jusqu’à 15, dont des Américains”, a-t-il indiqué lors d’une conférence de presse. “Beaucoup ont été grièvement blessés. D’autres ont subi des blessures mineures. L’assaillant a été tué”, a-t-il poursuivi.

Plus tard dans la journée, le département américain de la Défense a publié un communiqué de condoléances sur l’incident, dévoilant le nom du général victime, Harold J. Greene, qui constitue le plus haut gradé à avoir perdu la vie depuis le début de l’intervention militaire occidentale en Afghanistan en 2001.

“Nos pensées et nos prières sont avec la famille du général Harold Greene, et les familles de nos soldats qui ont été blessés aujourd’hui dans les événements tragiques qui ont eu lieu en Afghanistan. Ces soldats étaient des professionnels, engagés dans la mission. C’est leur service et sacrifice qui nous définissent comme une armée”, a-t-il dit, ajoutant que la priorité était de prendre soin des familles et d’assurer que toutes les ressources nécessaires soient mises à leur disposition à ce moment difficile.

“Nous restons fidèles à notre mission en Afghanistan et nous continuerons à travailler avec nos partenaires afghans pour assurer la sûreté et la sécurité de tous les soldats de la coalition et des civils”, a-t-il noté.

Pour sa part, le secrétaire américain à la Défense, Chuck Hagel, a lui aussi présenté ses condoléances à la famille du général Greene, et promis de fournir toutes les ressources dont dispose son département pour faciliter l’enquête.

“L’enquête sur cet incident sera conjointement menée par les autorités afghanes et de l’ISAF (Force internationale de l’Otan en Afghanistan)”, a déclaré M. Kirby.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :