Zone Franc : une accélération de la croissance prévue en 2013

DAKAR, 8 avril (Xinhua) — Les perspectives sont favorables dans l’ensemble des 15 pays membres de la Zone franc avec une accélération de la croissance et la poursuite de la consolidation budgétaire des Etats, indique un communiqué publié à l’issue d’une réunion des ministres en charge de l’Economie et des Finances de cette zone lundi à Dakar.

La “croissance a nettement rebondi dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), passant de 0,6% en 2011 à 6% en 2012, sous l’effet de la forte reprise en Côte d’Ivoire, des résultats du secteur minier et de la bonne récolte agricole”, précise le communiqué, qui fait aussi remarquer la dynamique de croissance en cours dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) avec un taux de 5,6% contre 4,6% en 2011, tirée par la vigueur du secteur non pétrolier.

L’UEMOA regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo, alors que la CEMAC est composé de six pays; Cameroun, de la Centrafrique, du Congo, du Gabon, de la Guinée Équatoriale et du Tchad.

Aux Comores, poursuit le communiqué, la croissance s’est améliorée également pour atteindre 3% contre 2,6% en 2011, en raison de la forte activité du secteur des BTP (bâtiment et travaux publics) et une bonne campagne agricole”.

Les participants, dont le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, et le ministre français de l’Economie et des Finances, Pierre Moscovici, se sont “félicités du niveau soutenu de l’économie” en 2012 dans la plupart des pays de la Zone franc.

Le ministre français a annoncé que les pays de cette zone ont mis en place, à Dakar, un groupe de travail présidé par l’UEMOA, dans le but de renforcer leur intégration économique.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :