Union africaine: La prémière reunion de la conférence des ministres en charge de la jeunesse s'ouvre jeudi prochain au Congo

BRAZZAVILLE, 9 juillet (Xinhua) La prémière reunion ordinaire du bureau de la conférence des ministres de l’Union africaine en charge de la jeunesse (COMY IV), s’ouvre jeudi prochain à Brazzaville, capitale de la république du Congo.

La conférence des ministres de l’Union africaine en charge de la jeunesse avait été instituée au cours de la 17ème session ordinaire de la conférence des chefs d’Etats et de gouvernements de l’UA tenu en juillet 2011 à Malabo en Guinée Equatoriale, en vue de matérialiser la récommandation des chefs d’Etats sur l’ accélération de l’autonomisation des jeunes pour le devéloppement de l’Afrique.

Au cours de cette prémière session ordinaire qui se tient une année après la mise en place de ce bureau, en septembre dernier à Addis Abéba en Ethiopie, les ministres africains vont plancher sur le bilan à mi-parcours de cette institution panafricaine.

Prélude à cette conférence, une reunion des experts africains en charge des questions de devéloppement et de jeunesse s’est ouverte mardi à Brazzaville, en vue de préparer les documents qui vont être soumis à l’approbation des ministres.

“La jeunesse africaine représente actuellement la plus importatnte réssource pour le devéloppement de l’Afrique, parler de la jeunesse, c’est donc parler du devéloppement de l’Afrique”, a déclaré le président en exercice de la conférence des ministres de l’union africaine en charge de la jeunesse, le ministre congolais de la jeunesse et de l’éducation civique, Anatole Collinet Mackosso.

Il a pour cela, convié les experts à éléver le niveau de la réflexion par un débat critique sans complaisance sur l’état actuel de la jeunesse africaine ainsi que sur les politiques cohérentes, dynamiques et adaptées, assorties des stratégies et des mécanismes de mise en oeuvre, au délà des discours et des devéloppements idéologiques.

La république du Congo préside depuis le 12 septembre 2012 cette conférence dont l’action est orientée vers l’intégration économique des jeunes.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :