UNICEF : le conflit et la crise dans le Nord du Mali perturbent l' éducation de plus de 700,000 écoliers

UNICEF : le conflit et la crise dans le Nord du Mali perturbent l’ éducation de plus de 700,000 écoliers

GENEVE, 22 février (Xinhua) — La crise au Mali a affecté l’ éducation d’environ 700,000 enfants tant au Nord qu’au Sud du pays. Parmi eux, 200.000 sont toujours privés d’école à l’heure actuelle, a annoncé vendredi l’UNICEF.

Selon l’UNICEF et les autorités éducatives maliennes, depuis janvier 2012, au moins 115 écoles dans le Nord du pays ont été fermées, détruites, pillées et parfois indiquant la présence d’ engins non explosés.

Trop nombreux sont les professeurs ne sont pas retournés dans les régions du Nord. Dans le Sud, depuis la récente reprise du conflit en janvier dernier, les écoles, déjà surpeuplées, ont dû faire face à l’afflux de nouveaux enfants déplacés.

« Au Mali, le conflit armé a compromis la scolarisation de centaines de milliers d’enfants, aliénant leur droit constitutionnel à l’Education », a dit Bocar Moussa Diarra, ministre malien de l’Education.

Depuis décembre 2012, l’UNICEF a formé 1.190 enseignants maliens sur le soutien psychosocial et l’éducation au risque des mines et plus de 16.000 enfants touchés par le conflit ont reçu du matériel didactique à travers le pays.

“Quand un enseignant a peur d’aller donner cours et quand un élève a peur d’aller à l’école, c’est toute l’éducation qui est en danger “, a dit Françoise Ackermans, représentante de l’UNICEF au Mali.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :