Une initiative panafricaine pour la jeunesse lancée au forum WEF Afrique

LE CAP, 4 juin (Xinhua) — Une initiative d’autonomisation de la jeunesse a été lancée jeudi en marge du Forum économique mondial pour l’Afrique (WEF Afrique) de 2015, qui se déroule actuellement au Cap en Afrique du Sud.

Cette initiative, baptisée “Youth Empowered for Success (YES!)”, ou émancipatoin de la jeunesse pour le succès, aura un budget de 4, 5 millions de dollars et l’ambition de toucher 25 000 jeunes Africains dans six pays sur un horizon de trois ans.

Ce programme assurera l’émancipation des jeunes marginalisés et mobilisera des partenariats technologiques et stratégiques pour accélérer et intensifier cette initiative, afin d’offrir des opportunités à davantage de jeunes sur le continent, a déclaré Nathan Kalumbu, président de la Fondation Coca Cola Afrique, qui finance ce programme.

Plus de 10 à 12 millions de jeunes Africains entrent sur le marché du travail chaque année, pourtant les opportunités d’embauche sont inférieures à la moitié de ce chiffre actuellement, selon les statistiques.

“L’initiative +Youth Empowered for Success+ constitue un cadre stimulant pour contribuer à apporter un véritable changement transformationnel pour les jeunes en Afrique”, a déclaré M. Kalumbu.

“Le potentiel d’amener les jeunes aux bonnes opportunités pour améliorer leurs conditions de vie tout en renforçant les communautés est incroyablement attractif”, a-t-il dit.

Quelque 40 millions de jeunes africains sont au chômage actuellement, et les jeunes Africains continuent d’arriver sur le marché du travail plus vite que les créations d’emploi, d’après Neal Keny-Guyer, directeur général de Mercy Corps, partenaire de la Fondation Coca-Cola Afrique.

“Nous nous réjouissons d’avance d’aider toujours plus de jeunes gens en Afrique à trouver un emploi et à établir une stabilité financière à long terme pour eux-mêmes et pour leurs familles”, a déclaré M. Keny-Guyer.

Ce programme apportera des compétences essentielles aux jeunes Africains sans emploi ou sous-employés de 18 à 35 ans, et un accès à des opportunités économiques durables sous la forme d’emploi ou d’entreprenariat.

D’ici à 2040, la jeunesse d’Afrique devrait représenter 50% de la population jeune du monde, selon les estimations, a déclaré Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du WEF, lors de la session d’ouverture du forum.

En Afrique, 18 millions d’emplois devraient être créés chaque année pour absorber la population jeune entrant sur le marché du travail, a déclaré le président sud-africain Jacob Zuma.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :