Un projet de 80 millions € lancé pour réduire les risques de catastrophes en Afrique sub-saharienne

Un projet de 80 millions € lancé pour réduire les risques de catastrophes en Afrique sub-saharienne

ADDIS-ABEBA, 15 juillet (Xinhua) — Un programme régional de cinq ans doté d’un fonds de 80 millions d’euros sur la réduction des catastrophes en Afrique sub-saharienne a été lancé mardi à Addis-Abeba, capitale de l’Ethiopie.

Le projet intitulé “Bâtir la résistance face aux catastrophes liées aux risques naturelles dans les régions d’Afrique sub- saharienne” a été lancé en marge de la 3ème Conférence internationale sur le financement pour le développement.

Le projet financé par l’Union Européenne (UE) est un partenariat entre la Commission de l’Union Africaine, le Bureau de l’ONU pour la réduction des catastrophes (UNISDR), la Banque Mondiale et les gouvernements nationaux.

L’UE et les Etats du groupe Afrique, Caraïbe et Pacifique (ACP), ainsi que les partenaires qui mettront en place le projet, discuteront des détails du programme et de son rôle pour le renforcement de la résistance aux catastrophes en Afrique.

Le programme fournira une base analytique et accélèrera la mise en place efficace d’un cadre de gestion des risques et de réduction des catastrophes.

S’exprimant lors de la cérémonie de lancement du programme, Tumusiime Rhoda Peace, commissaire de l’UA à l’Economie rurale et à l’Agriculture, a indiqué que l’Afrique doit faire face à une série de risques naturels et liés à l’homme et à des risques et catastrophes associés, les sécheresses et inondations étant les principaux dangers affectant le continent.

Elle a poursuivi en soulignant que l’Afrique a adopté différentes mesures pour réduire les catastrophes, et que des progrès encourageants ont été réalisés pour réduire la vulnérabilité.

Entre 1990 et 2012, 152 catastrophes ont été enregistrées en moyenne par an en Afrique, la majorité d’entre elles provoquées par des risques météorologiques hydrauliques. Plus de 6,8 millions de personnes ont été directement touchées sur le continent par un total de 114 catastrophes enregistrées en 2014.

Le nouveau projet lancé à Addis-Abeba serait vital pour la mise en place africaine du Cadre Sendai pour la Réduction des risques de catastrophes, nouvel accord de 15 ans adopté par la Troisième Conférence mondiale de l’ONU sur la réduction des risques de catastrophes le 18 mars 2015.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :