Un candidat tchadien à l’immigration séquestré  au Maroc

Un candidat tchadien à l’immigration séquestré au Maroc

Les candidats à l’immigration qui échouent au Maroc en attente d’un passage pour l’Espagne, ne mènent pas une vie tranquille. Alors que l’on pensait que leur seule peur soit de tomber sur la police qui pourrait les expulser, ils doivent aussi faire face à une mafia organisée par leurs propres frères subsahariens.

C’est le cas d’un tchadien, qui selon un journal local a été séquestré et rançonné dans la ville de Oujda. Par miracle, ce dernier a pu prendre la fuite et alerter la police sur sa détention dans le quartier d’Al-Qods.

Les services de sûreté marocains alertés, ont, par la suite, ouvert une enquête immédiate et minutieuse qui a permis la libération de cinq ressortissants de différentes nationalités de l’Afrique subsaharienne qui étaient séquestrés par les membres de ce réseau criminel depuis vendredi dernier.

Il s’avère que les suspects interpellés par la police sont des ressortissants du Mali et de la Guinée. Ils séquestraient les candidats à l’immigration clandestine et réclamaient des rançons par téléphone aux familles des victimes pour procéder à leur libération.

L’investigation a également permis de saisir un ordinateur portable, 26 passeports émis par des pays africains et des reçus documentant les opérations de transfert d’argent relatives au chantage, précise la DGSN.

Ils ont été mis aux arrêts pour  enlèvement, chantage et trafic d’êtres humains.

Avec 2m.ma

Laisser un commentaire