Les troupes de l'UA appelées à réduire le nombre de morts infantiles dans les conflits armés

NEW YORK (Nations Unies), 18 janvier (Xinhua) — Une haute responsable de l’ONU a exhorté vendredi l’Union Africaine (UA) à renforcer ses efforts pour minimiser le nombre d’enfants qui trouvent la mort dans les conflits armés, suite aux épisodes sanglantes qui se sont déroulés cette semaine en Somalie.

Dans un communiqué publié par son bureau, la représentante de l’ONU pour les enfants et les conflits armés, Leila Zerrougui, a exprimé son inquiétude profonde au sujet de la tuerie qui s’est produite mardi lors d’opérations militaires de la Mission de maintien de la paix de l’Union africaine (AMISOM) dans la région du Lower Shabelle.

Le même jour, le commandant intérimaire des forces de l’AMISON, le major-général Harushimana Salvator, s’est engagé à ouvrir une enquête sur les faits et les circonstances qui ont mené à l’incident.

“J’apprécie la démarche proactive prise par par l’AMISON pour reconnaître la tragédie et ouvrir rapidement une enquête approfondie. J’espère que cette enquête aboutira à des mesures concrètes pour prévenir des violations futures”, a-t-elle indiqué.

Elle a également exhorté l’UA à respecter ses obligations en vertu du droit humanitaire international, ajoutant que son bureau était prêt à l’assister à cet égard.

La protection des enfants se doit d’être une priorité dans les régions où l’UA cherche à maintenir la paix, notamment au Mali et dans les zones qui sont affectées par les rebelles de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), a-t-elle fait savoir.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :