Technologie : RFI Challenge App Afrique pour la promotion des énergies renouvelables

Technologie : RFI Challenge App Afrique pour la promotion des énergies renouvelables

RFI Challenge App est une compétition qui vise à développer des solutions mobiles ou web innovantes dans le domaine du développement durable, organisée par France Médias Monde à travers l’émission « C’est pas du vent » de RFI. Lancées depuis le 28 mai, les inscriptions  à ce concours sont ouvertes jusqu’au 31 juillet 2018.

Les entrepreneurs, organisations et médias africains, sont invités à concourir au RFI Challenge App Afrique. L’objectif  de cette compétition est de favoriser le développement durable en Afrique en  développant des applications mobiles ou tout autre service numérique favorisant l’accès aux énergies renouvelables. A l’issue d’une pré-sélection de 10 candidats, une seconde sélection au sein de ce groupe de présélectionnés permettra à 3 participants finalistes de présenter au jury lors d’un événement dédié à cet effet à Cotonou au Bénin, une preuve de concept (POC), ou une démonstration de faisabilité.

En effet, les organisateurs du concours constatent que plus de 620 millions de personnes rien qu’en Afrique subsaharienne n’ont pas accès à l’électricité. Ils se voient obligés de compter sur le charbon de bois, le kérosène, la bougie et les torches qui nuisent à leur santé et à l’environnement et sont inabordables pour les populations les plus vulnérables. Ainsi, le concours intervient pour développer une application, un site web, un service SMS ou autres formes de service numérique (Push-Wap, MMS, Wap et Web, Audiotel…) afin d’améliorer l’accès aux sources d’énergies propres en Afrique, en facilitant notamment l’accès aux informations et/ou aux services relatifs aux professionnels du secteur et aux associations.

Par ailleurs, le gagnant se verra financer le développement de son application, dans le cadre de ce qui est défini dans le règlement. La compétition a pour vocation d’encourager et soutenir l’innovation en stimulant et en accompagnant les start-up et développeurs africains, et de favoriser l’intégration des TIC dans le monde du développement durable. Il vise également à valoriser les compétences des développeurs locaux africains dans les pays africains francophones. Néanmoins, le service proposé devra être en français. Les porteurs de projets devront s’appuyer au maximum sur les contenus produits et mis à disposition par RFI, notamment via l’émission “C’est pas du vent”, animé par Anne-Cécile Bras.

Source: RFI

 

Laisser un commentaire