Tchad/Cameroun: lancement d'une campagne de mobilisation et du dépistage des maladies sexuellement transmissibles

N’DJAMENA, (Xinhua) — Une grande campagne de mobilisation et du dépistage des Infections sexuellement transmissibles (lST) et du VIH/Sida a été lancée jeudi à Léré, au sud-ouest du Tchad, frontalière avec le Cameroun.

La grande campagne se déroulera simultanément, durant quarante- huit heures, dans la zone de Léré et à Figuil (Cameroun). Elle est co-organisée par l’Association camerounaise pour le marketing social (ACMS) et l’Association pour le marketing social au Tchad ( AMASOT), en collaboration avec les partenaires régionaux, les Comités nationaux de lutte contre le Sida du Cameroun et du Tchad, les réseaux nationaux des associations des personnes vivant avec le VIH, ainsi que les autorités administratives, politiques, religieuses et traditionnelles des deux pays.

L’Afrique centrale reste l’une des régions les plus affectées du continent par le VIH/Sida, selon les données de l’Organisation des Nations-Unies contre le Sida (ONUSIDA). La prévalence par pays est de 5% en Guinée Equatoriale, 4,9% en République Centrafricaine, 4,3% au Cameroun, 4,1% au Gabon, 3,4% au Tchad et 3,2% au Congo.

Face à cette situation, les pays membres de la CEMAC ( Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale), avec l’ appui du gouvernement allemand, ont mis sur pied le Projet Prévention du VIH/Sida en Afrique centrale (PPSAC), qui cible principalement les jeunes de la tranche d’âge de 15 à 24 ans.

Pour la première phase (2006-2008), trois pays de la sous- région étaient concernés: Cameroun, République Centrafricaine et Tchad. Dans le cadre de la seconde phase (2009-2011), le Congo a été intégré aux côtés des pays de la première phase; le Gabon et la Guinée Equatoriale ayant régulièrement participé aux différentes assises du Projet.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :