Tanzanie : les députés passeront un test d’alcoolémie avant d’entrer dans le parlement

Tanzanie : les députés passeront un test d’alcoolémie avant d’entrer dans le parlement

Les autorités tanzanienne ont annoncé ce dimanche 22 mai 2016 que des appareils électroniques seraient installés au parlement pour contrôler si les députés étaient ivres ou drogués avant qu’ils entrent dans l’Assemblée nationale.

Le président de l’Assemblée nationale Job Ndugai a déclaré que les plans étaient en cours pour installer ces appareils, afin de faire face aux tendances croissantes des députés qui entrent dans la maison en état d’ivresse.

Il a indiqué que le parlement était également à la recherche de psychothérapeutes professionnels pour fournir des conseils à un certain groupe de législateurs qui sont alcooliques et ceux qui utilisent différents types de drogues.

“Il y a tellement de choses inhabituelles qui se passent à la Chambre en particulier durant les sessions du soir. Les gens ne boivent pas que de la bière et les spiritueux, ils fument et utilisent également des drogues avant d’entrer dans l’hémicycle”, a déclaré M. Ndugai.

La décision a été prise suite à la récente décision du président tanzanien John Magufuli de limoger son ministre de l’Intérieur Charles Kitwanga pour mauvaise conduite au parlement.

Au sujet du ministre limogé, M. Ndugai a déclaré que le comité d’éthique parlementaire se réunirait sur la question. Il a dit que ce dernier a mal comporté au parlement parce qu’il n’était pas dans son état normal.

“On ne va pas entreprendre toute action contre Kitwanga. Il était ivre, ce que nous pouvons faire est de l’aider par des conseils. Il est de ma responsabilité de veiller à ce qu’il retourne à son état normal”, a-t-il ajouté.

Un communiqué publié par le bureau du président, vendredi soir, a déclaré que Kitwanga a été limogé avec effet immédiat pour sa prétendue mauvaise conduite en état d’ivresse au parlement.

La décision du président John Magufuli a été soutenue par le Premier ministre Kassim Majaliwa, qui a dit la mesure à l’encontre de l’ex-ministre de l’Intérieur était en conformité avec les règlements de la fonction publique qui interdisent de boire pendant le service.
Xinhua

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :