Les syndicalistes africains préconisent de meilleures pratiques de travail

NAIROBI, 16 septembre (Xinhua) — Les syndicalistes africains, réunis lundi à Nairobi, ont exprimé l’espoir lundi de voir davanatge de mesures incitatives pour améliorer le bien-être des travailleurs, y compris des salaires décents, la sécurité sociale et la fouruniture d’équipements de base, ce qui, ont-ils dit, sont essentiels pour la croissance économique durable.

Les participants à cette rencontre de trois jours ont également déclaré que les incitations aux travailleurs sont aussi propices à la stabilité politique et sociale en Afrique.

Bones Skulu, président de l’International du réseau des syndicalistes (UNI) Afrique, a indiqué que la richesse du capital humain de l’Afrique a alimenté la récente croissance économique sur le continent.

“L’accès à un travail décent couplée à la lutte contre la pauvreté et l’inégalité devrait être un programme à long terme pour accélérer la transformation socio-économique de l’Afrique”, a- t-il dit à quelque 300 leaders syndicalistes présents à la 3e Conférnce annuelle africaine de l’UNI Global Union, ouverte lundi dans la capitale du Kenya.

L’UNI Global Union est l’un des plus grands syndicats internationaux au monde qui compte plus de 20 millions de membres appartenant à 900 syndicats de 150 pays.

M. Skulu a invité les pays à modifier leurs lois et politiques selon l’évolution économique et sociale. Il est nécessaire pour les gouvernements, les entreprises et les syndicats de promouvoir le dialogue afin d’améliorer le bien-être des travailleurs dans tous le secteurs économiques, a-t-il dit.

Pour lui, la dividende démographique en Afrique a assuré qu’il y a un flux constant de travailleurs jeunes et qulifiés qui doivent être exploités comme fer de lance pour la transformation éconimique du continent.

“Les investisseurs directs étrangers ont augmenté dans de nombeux pays africains tandis que l’expansion du support de classe moyenne a attiré des mulinationales qui exigent des main-d’oeuvre qualifiée dans le pays d’accueil. Nous avons besoin de mettre en place des mécanismes permettant aux ouvriers ordinaires de bénéficier des nouveaux investissements”, a affirmé M. Skulu.

Il a noté que la découverte de minéraux et d’hydrocarbures dans plusieurs pays africains créera des millions d’emplois pour la main-d’oeuvre qualifiée.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :