La survie du Lac Tchad au centre d'un colloque à Douala

APA – Douala (Cameroun) L’avenir du Lac Tchad préoccupe les Etats riverains et la communauté internationale présents à Douala pour un colloque visant la préservation de cet espace vital.

Organisées par la Commission du bassin du Lac Tchad (CBLT), les assises de Douala ont pour principal thème « Diplomatie scientifique et culturelle : synthèse sur les ressources transfrontalières en Afrique, cas d’étude du Lac Tchad ».

La finalité étant de trouver les voies et les moyens pour sauver le lac qui est passé de 25 000 km2 en l’espace de cinquante ans à 2500 km2 seulement actuellement et dont la disparition totale constituerait « un véritable drame humain ».

Un rétrécissement sous les effets conjoints des changements climatiques, en l’occurrence, la poussée du désert ainsi que la pression démographique.

Parmi les solutions avancées pour sauver le Lac Tchad, les experts ont longuement débattu sur le « projet majeur », celui d’un transfert des eaux du fleuve Oubangui (Centrafrique) pour renforcer l’offre hydraulique du lac.
Un programme à la fois ambitieux et coûteux, et dont la communauté internationale devrait participer également à son financement.

MBOG/of/APA 2013-06-24 12:50:28 – See more at: http://apanews.net/news/fr/article.php?id=202780#sthash.6QMlgkL3.dpuf

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :