Soudan: le parti du président Béchir expulse trois dirigeants réformateurs

KHARTOUM – Le Parti du congrès national(NCP), au pouvoir au Soudan, a expulsé trois personnalités réformatrices du parti, alors que le président Omar el-Béchir a laissé entendre samedi qu’il pourrait procéder rapidement à un remaniement ministériel.

Le CNP a décidé d’expulser l’ancien conseiller de la présidence Ghazi Salaheddine Atabani, l’ancien ministre des Sports Hassan Osmane Riziq, et Fadlallah Ahmed Abdallah, a déclaré à la presse le numéro deux du parti Nafie Ali Nafie.

Une enquête interne au parti avait recommandé l’expulsion de ces trois personnalités en vue du NCP.

Ils font partie de plus de 30 personnalités réformatrices du NCP ayant annoncé fin octobre qu’elles allaient créer un nouveau groupe politique, accusant le gouvernement, dans un mémorandum adressé au président Béchir, d’avoir trahi les fondements islamiques du régime en réprimant dans le sang des manifestations fin septembre-début octobre contre une hausse des prix du carburant.

Cette répression a fait plus 200 morts parmi les manifestants, selon Amnesty International, de 60 à 70 selon les autorités.

Les réformateurs ont violé les règles du parti en créant une nouvelle formation politique, affirment des responsables, mais M. Atabani a accusé le NCP de passer trop de temps sur cette question interne mineure alors que le pays est au bord de l’effondrement.

Plusieurs autres membres du NCP ayant signé le mémorandum ont été suspendus pour un an du parti.

Selon des experts, les manifestations spontanées ont montré l’urgence de mener des réformes dans le pays, miné par une profonde crise économique, un isolement international et des mouvements rebelles actifs dans plusieurs régions.

Nous ferons bientôt des changements dans les instances exécutives et législatives au niveau central et fédéral, a affirmé le président Béchir lors d’une réunion d’environ 400 responsables de son parti.

Les réformes doivent venir des institutions du parti, a affirmé M. Béchir, même si selon des experts, le NCP n’est pas prêt à prendre en compte des opinions divergentes.

(©AFP / 16 novembre 2013 20h42)

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :