Le Soudan libère l'ancien chef des renseignements accusé d'implication dans un coup d'Etat

KHARTOUM, 10 Juillet (Xinhua) — Mercredi, les autorités soudanaises ont libéré l’ancien chef des services de sécurité et des renseignements, le général Salah Abdalla Gosh, accusé d’avoir commandité un coup d’Etat contre le président Omar El-Béchir, a rapporté l’agence de presse officielle SUNA.

« Le ministre soudanais de la Justice a rendu la décision concernant la libération du général Gosh après que l’avocat de la défense a déposé une demande pour mettre un terme au procès d’ assise contre lui » a déclaré Omer Ahmed Mohamed, procureur général du Soudan, cité par SUNA.

Le général Gosh a déclaré devant une foule réunie pour l’ accueillir avoir été libéré pour faute de preuve, ajoutant qu’il continuerait d’être un membre essentiel du mouvement islamique et du Parti du Congrès National, et qu’il poursuivrait son travail en temps que membre du parlement

Le général Gosh a été arrêté en novembre dernier après avoir été accusé d’implication dans un coup d’Etat.

Il a occupé le poste de chef des services de renseignement et de sécurité du Soudan pendant 10 ans avant d’être nommé conseiller de la sécurité pour le président Soudanais en 2009 puis relevé de ses fonctions début 2011.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :