Soudan : Le gouvernement veut achever la construction du port d’embarquement d’animaux vivants d’ici fin 2020

Soudan : Le gouvernement veut achever la construction du port d’embarquement d’animaux vivants d’ici fin 2020

INTERNATIONAL-Au Soudan, les travaux de réalisation de la plateforme d’embarquement d’animaux vivants devraient s’achever d’ici la fin de cette année. L’infrastructure permettra au pays d’exporter notamment les bovins, les camelins et les caprins vers l’Asie.

Au Soudan, les autorités espèrent finaliser d’ici la fin de cette année, les travaux d’édification du nouveau port d’embarquement d’animaux vivants, localisé à Haidob, à 60 km de la ville de Port-Soudan. Selon les détails relayés par Bloomberg, ce projet d’un coût global de 142 millions $ est dirigé par la China Harbour Engineering Company (CHEC), filiale de China Communications Construction Company.

La plateforme portuaire sera dédiée prioritairement à l’exportation de camelins, de bovins et de caprins vers les marchés asiatiques, dont la Chine. Elle sera pilotée par la Sea Ports Corporation, société publique de gestion des ports.

Selon Onour Mohamed Adam, directeur général de la compagnie, le projet entre dans le cadre de la participation du pays à la « Nouvelle route de la Soie » du gouvernement chinois. Pour l’exécutif soudanais, l’initiative devrait permettre de tirer profit de l’important cheptel du pays pour générer des devises étrangères supplémentaires dans le processus de réduction du déficit budgétaire.

D’après la FAO, le Soudan possède le second plus important cheptel africain derrière l’Ethiopie.

source: AgenceEcofin

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :