Soudan : 29 civils et policiers tués dans des manifestations

KHARTOUM, 26 septembre (Xinhua) — Au moins 29 civils et policiers ont été tués au cours des trois derniers jours lors des manifestations anti-gouvernementales au sujet de l’arrêt de subventions pour les carburants à Khartoum, capitale soudanaise,et dans l’Etat de Gezira, a déclaré jeudi la police soudanaise.

“Khartoum et l’Etat de Gezira ont connu de regrettables incidents qui ont causé 29 morts parmi les citoyens et les policiers”, a fait savoir la police soudanaise dans une déclaration écrite dont Xinhua a obtenu une copie.

“Un certain nombre de personnes impliquées dans les incidents ainsi que des policiers ont également été blessés, et certains se trouvent dans un état grave,” a précisé le texte, afin de rétablir la réalité face à l’existence de “certaines tendances tentant d’exagérer ou de doubler le bilan de victimes sans en vérifier le nombre correct”.

Parallèlement, une grande opération de perquisition chez des bandits et des saboteurs a été lancée au Soudan, et des centaines de personnes ont été arrêtées et de nombreuses propriétés publiques et privées pillées ont été restaurées, a ajouté le communiqué.

Le gouvernement soudanais avait annoncé lundi la hausse des prix des carburants, une des réformes économiques visant à ranimer l’économie nationale et ayant abouti à l’éruption des manifestations.

L’économie soudanaise est en difficulté depuis la séparation en 2011 du Soudan du Sud, dont les ressources pétrolières représentent deux tiers de l’ancien pays.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :