Sommet de la fille africaine : les premières dames se sont penchées sur l’éducation et de la santé maternelle

Sommet de la fille africaine : les premières dames se sont penchées sur l’éducation et de la santé maternelle

Le 2ème sommet de la fille africaine s’est déroulé du 23 au 24 novembre à Accra au Ghana. Le ministre tchadienne de la Femme, de la Protection de la petite enfance et de la Solidarité nationale et sa délégation ont représenté la première dame Hinda Deby Itno. La 1ère édition de ce sommet initié par les premières dames d’Afrique s’est tenue en 2015.

Accra, République du Ghana. La deuxième édition du sommet de la fille africaine a pour thème : Briser le silence. Le ministre de la femme Dr Ardjoun Djalal représentant la Première Dame Hinda Deby Itno a fait une présentation sur les progrès réalisés par le Tchad notamment la promulgation de la loi 029/PR/2015 portant interdiction du mariage d’enfant. C’était lors d’un pré-sommet de la jeunesse qui s’est tenu du 21 au 22 novembre 2018.

Cette rencontre d’Accra permet d’assurer le suivi des engagements du premier sommet qui a eu lieu il y a 3 ans en Zambie et de revenir sur des questions de l’éducation, de la santé de la reproduction, de la santé maternelle néo-natale et infantile et autres pratiques traditionnelles nocives.

Laisser un commentaire