Sommet des chefs d’Etats de la CEEAC du 23 au 29 avril à Ndjamena

Le XVI ème sommet ordinaire des Chefs d’État et de gouvernement de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale(CEEAC) se tiendra du 23 au 29 avril 2013 à N’Djamena au Tchad, annonce le secrétaire de l’institution.

L’institution d’intégration régionale en Afrique centrale a été propulsée sur la scène diplomatique internationale en fin 2012 pour son rôle déterminant dans la recherche de la paix en Centrafrique, un de ses 10 pays membres menacé de déstabilisation par la coalition rebelle du Séléka.
La CEEAC a dépêché sur place des diplomates et une mission militaire qui a permis de ramener les deux parties sur la table de négociations. Les pourparlers organisés début janvier à Libreville ont débouché sur la formation d’un gouvernement d’union nationale.

Ce succès diplomatique ne fait pas oublier les difficultés du secrétariat exécutif de faire appliquer tous les textes relatifs à l’intégration de la région. Trop de barrières persistent et empêchent la libre circulation des biens et des personnes. La faiblesse des ressources financières et le manque de volonté politique sont autant de facteurs bloquant.

Au terme du sommet, Idriss Déby, le président tchadien cèdera la présidence tournante à un autre dirigeant de la région. Le Burundi, la Centrafrique n’ont jamais occupé ce fauteuil.

Les dix Etats membres de la CEEAC sont l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la Gabon, la Guinée Equatoriale, le Tchad, la République démocratique du Congo (RDC) ainsi que Sao Tomé et Principe.

 

Source : Gabonactu.com

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :