mercredi 22 septembre 2021

Des soldats maliens mécontents abandonnent temporairement leurs positions

Des soldats maliens ont temporairement abandonné cette semaine leurs positions dans la localité de Diabaly, dans le nord-ouest du Mali, et tiré en l’air pour réclamer le versement d’une prime avant d’obtenir satisfaction, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

« Plusieurs dizaines de militaires maliens postés à Diabaly avec les militaires du Burkina Faso ont abandonné jeudi et vendredi leurs positions pour revenir à Ségou (au sud de Diabaly, ndlr), pour réclamer leur +prime de champ d’opération+. Ils ont tiré en l’air », a déclaré à l’AFP une source administrative sur place contactée depuis Bamako.

« Notre +prime de champ d’opération+, c’est un droit. C’est pour ça que nous avons abandonné la position. Maintenant, c’est réglé et nous sommes revenus à Diabaly », a expliqué un soldat sous couvert de l’anonymat, confirmant que « des militaires en colère ont tiré en l’air » mais « pas beaucoup de coups de feu ».

« Tout est rentré dans l’ordre. L’effectif est reparti à Diabaly, mais des meneurs ont été sanctionnés à Ségou », chef-lieu de la région, a indiqué un officier malien basé à Ségou.

Des troupes françaises, ainsi que des contingents africains réunis au sein de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma), sont présents depuis janvier dans le pays pour combattre les groupes jihadistes désormais retranchés essentiellement dans l’extrême nord-est.

Des rebelles touareg et des mouvements islamistes armés liés à Al-Qaïda, qui avaient ensuite évincé les premiers du Nord malien, avaient conquis cette immense région en mettant en déroute l’armée malienne, démoralisée et divisée et qui a toujours besoin d’être profondément restructurée et rééquipée.

 

Source : Mali Actualités 

Laisser un commentaire

économie

Le président de la Commission de l’Union africaine condamne la tentative de coup d’Etat au Soudan

Via un communiqué, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat condamne la tentative de coup d’Etat manquée survenue hier au...

Algérie : décès de l’ancien président par intérim, Abdelkader Bensalah, cinq jours après celui de son prédécesseur Abdelaziz Bouteflika

L'ancien président par intérim de l'Algérie d'avril à décembre en 2019, Abdelkader Bensalah, est décédé mercredi de suite de maladie, selon ses proches cités...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
415 votes · 416 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité