Sénégal : plus de 30 ministres africains adoptent la nouvelle approche appelée “One Heath (Une seule santé)”

Les ministres de plus de 30 pays africains ont adopté samedi, à l’issue d’une réunion à Dakar, la nouvelle approche appelée “One Heath (Une seule santé)”, a constaté Xinhua.

Cette nouvelle approche a pour but de lutter contre les zoonoses (maladies transmises par l’animal à l’homme) et les menaces de santé publique, d’améliorer la santé et le bien-être grâce à la prévention des risques et l’atténuation des effets des crises.

“Elle encourage les collaborations, les synergies et l’enrichissement croisé de tous les secteurs et acteurs dont les activités peuvent avoir un impact sur la santé”, a expliqué la ministre sénégalaise de la Santé Awa Marie Col Seck lors de la cérémonie officielle d’ouverture de la réunion technique sur l’approche.

En conclusion de leurs travaux, les ministres ont invité les gouvernements des pays d’Afrique à la mise en place de mécanismes de coordination solide et pérenne pour mener à bien ce concept.

“Nous voulons des mécanismes solides qui permettent une approche multisectorielle”, a dit la ministre au cours d’une conférence de presse.

“A l’issue de cette réunion ministérielle, nous avons insisté pour que dans ces mécanismes, on puisse prendre en compte toute la santé humaine, la santé animale, mais également l’agriculture, l’élevage et l’environnement”, a ajouté Mme Seck.

La ministre a indiqué que l’approche “Une seule santé” incite les gouvernements à appuyer son institutionnalisation afin qu’il ne s’agisse pas seulement de “slogan”, mais plutôt de “mécanismes forts” dans les pays.

“Nous avons pensé qu’il fallait aussi adopter un cadre régional, permettant de faire des évaluations régulières sous régionales sur les dangers et les risques que nous avons dans nos pays”, a-t-elle notamment fait savoir.

“Nous avons parlé d’intégration et estimé qu’il fallait permettre le renforcement de capacités des acteurs au niveau des pays afin qu’ils s’approprient le concept “One Heath” et que cela soit intégré dans les programmes et documents de politique de développent des pays”, a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :